« Tant de statues , ça tue | Page d'accueil | Le matos de l'aquarelliste en voyage »

19/11/2008

L'érotisme d'une ville

L'érotisme d'une ville se déchire à l'aube, avant le 1er café.
 La tête encore toute barbouillée d'une nuit trop courte, l'érotisme d'une ville se reveille, entre salle de bains et toilettes, entre chasses d'eau tirées et volets qui s'ouvrent.
 Il faut se trouver là devant la bonne fenêtre et entrevoir avec un peu de chance celle qui apparait par la fenêtre, pas encore refaite et déjà belle..


 Flo au matin acry et papier marouflé sur toile 100x100
 

08:13 Publié dans peinture | Tags : flo, florence, érotisme, rocaille, marouflée | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.