« De dos comme de profil , la crise a bon dos | Page d'accueil | Ben-Ami Koller sera toujours avec ceux qui l'aimaient »

21/12/2008

Un Gegout acquis par la ville de Divonne-les Bains

Bon OK, c'était il y longtemps...(1999 je crois)
Muse et fontaine: 145x 95cm achat de la ville de Divonne-les Bains
et Divonne était florissante
 Le casino faisait son job de "gling gling.."
 Maintenant ce n'est plus pareil..!
 Son Maire Etienne Blanc ne fait plus recette, de plus et pour ne rien arranger, sa ville prend l'eau de toute part.. Vous me direz que c'est naturel pour une ville d'eau..
 Mais Divonne-les Bains est une ville d'eau qui n'aime pas les vagues...

 Bref, M Blanc pourrait par dépit... de l'eau... carchériser ma peinture qui orne l'un des couloirs de l'hôtel de Ville

 Il doit être fâché avec moi car il ne répond pas aux courriers que je lui fait.. concernant une histoire de peintures achetées à un peintre amateur pour un prix non négligeable.. Pendant ce temps les artistes professionnels comme moi se meurent .. J'ai vraiment le sentiment d'une négation de mon statut d'artiste (qui paye taxes et impôts)  chaque fois que j'apprends ce type de pratique
 Je veux dire qu'il est choquant de constater que les collectivités publiques sont, en achetant à  artiste amateur non déclaré  une œuvre d'art, dans l'illégalité totale !!!
 Comme si officiellement les mairies et collectivitées pratiquaient et encourageaient le travail au noir !!

 

 Voila, j'ai poussé mon coup de gueule.. maintenant, je suis prêt à souhaiter de joyeuses fêtes à toutes et tous , vous que me lisez , je vous remercie  et je vous dis à bientôt,  la montagne m'appelle et je pars là-haut sans mon portable ..!

15:36 Publié dans art et création | Tags : mécénat, peinture, travail au noir | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Mon cher Gegout,
La vie d'artiste-peintre reste un long fleuve pas tranquille !!!!!!!
Cela ne te retire pas ton talent. Dans cette société d'aujourd'hui si "particulière" du Monde de l'Art qui n'a pas beaucoup évolué depuis les Grandes Souffrances des Impressionnistes et autres Van Gogh, il suffit, comme tu le fais depuis trois décennies, de poursuivre la voie que tu t'es fixée, avec les mêmes certitudes que Gauguin avait à son époque.
Souviens toi de notre dernière conversation dans ma galerie. Joyeuses fêtes tout de même, et au plaisir de te revoir.

Écrit par : L'ART PLURIEL | 21/12/2008

Les commentaires sont fermés.