« Expo de Norbert Robles à la galerie racines | Page d'accueil | Flo d'un fond à l'autre »

15/06/2009

Voltaire et les commentaires qui m'atterrent

Voici le dernier en date:  commentaire pas signé  véritablement , commentaire un peu lâche, juste un défoulement  comme on fait une ratonnade..
"Suis allé ce dimanche au chateau de Voltaire et j'ai eu un haut le coeur en voyant cette croute. Et je ne parle pas de l'immense égo qu'il reflète.Vous déservez l'art. Quel piston vous a permis de mettre un si mauvais tableau dans ce haut lieu historique?"
Et ma réponse restée sans réponse à ce jour:
Merci de votre message, vous voulez parler de l'égo de Voltaire je présume?

Je me permets donc de replacer en illustration le fameux tableau qui dessert l'art et j'attends vos commentaires ..!
La crôute est là sur le perron du si haut lieu d'histoire à Ferney-Voltaire , le perron du Château

 

expo ouverte tout l'été, entrée libre

09:17 Publié dans art et création | Tags : voltaire, expression, art satyrique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Il est vrai que l'anonymat du commentaire est à critiquer.

En outre, il est aussi vrai que le lieu ne joue pas de rôle particulier.

Ce tableau est ou n'est pas une croûte, selon la sensibilité de celui qui le regarde, et ce, qu'il soit placé dans un château du XVIIIème siècle, au MAMCO ou dans une galerie en ville.

Dénature-t-il le lieu ? Non. Il tranche avec originalité, d'un point de vue de contrastes et de matériaux. Les couleurs vives rappellent la superficialité et l'éphémère de l'art contemporain, voué à plaire quelques mois, au gré de la fluctuation des modes et des tendances. La pierre rappelle la permanence de l'éprouvé, du travaillé, d'une oeuvre élaborée comme celle de Voltaire, destinée, contrairement à ce tableau, à traverser les siècles.

Écrit par : jeremy nizard | 15/06/2009

merci à vous pour cet analyse formelle..

Écrit par : Gegout | 15/06/2009

Les commentaires sont fermés.