« Rival..T entre deux T | Page d'accueil | la diagonale de Flo »

19/10/2009

Là ou se consume la télé

Un texte que j'ai pondu par un soir de spleen 

On laisse ouverts

Les bras qui retiennent l'été

On laisse

Bras au sol le coup de pied qui rejette le lactaire

Délicieuse maison bottes sur paillasson

On laisse

Le regard qui va de la branche à l'âtre

Du mouillé à la couette

On laisse

L'octobre à l'automne

Les tortues à l'hibernation

On laisse

Hagard son regard dans le salon

Ou se consume la télé

Gegout 2006

19:47 Publié dans art et création | Tags : prose, poésie, texte neige octobre, gegout | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

(=|=)

Écrit par : hommelibre | 20/10/2009

bjour vooo l'homme libre

Écrit par : geg | 20/10/2009

Les commentaires sont fermés.