« l'homme c'est l'homme.. | Page d'accueil | Peindre le monde comme s'il devait s'effondrer entre deux coups de pinceaux »

22/05/2010

Chair flesch...

On relève la tête, regard en coin sur des fesses  qui se déplacent au beau milieu d'un corps. C'est le soleil enfin qui exacerbe les sens.

Déhanchement chaloupé, le jean un peu tombant, tenue négligée, un mouchoir sort à moitié de sa poche, La journée s'annonce belle et je rêve seul dans mon jardin.

Pas de défilé, pas de ses passantes qui déambulent sans un regard sur mes yeux ou se lit le désir.

Chair flesch.

Un mur de mon atelier ou l'on peut voir 12 variations sur un genoo too moo

.SDC10161

Je crois entendre des pas qui résonnent sur le trottoir.

Allongé sur mon transat, je fixe la haie sombre de lierre.  Une mouche passante, s'énerve entre deux feuilles qui ne bronchent pas

Moi stupidement installé, la jambe en l'air un sac de glace entoure mon genou

C'est la première mouche de l'année..


17:18 Publié dans art et création | Tags : art et défiguration, gegout, mannequins, laideur | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.