« Ce qui se devine est divin | Page d'accueil | Lèvres closes »

10/01/2011

Je m'indigne et je signe

On mesure notre capacité de renoncement à notre niveau de résistance..

Ou plutôt, on mesure notre capacité de résistance à notre niveau de renoncement ou lâcheté..

Ce mot indigne de nous et pourtant tellement humain..

3 études pour "sans-papiers"

40x40 x3 acry et marouflage sur toile

3 levres closes3-jocondeterre rouge-2

Je viens de mettre un terme aux 3 formats carrés que je destine à la CIMADE pour notre expo débat sur le  problème de sans-papiers ici en Pays de Gex ou ailleurs

19:29 Publié dans Résistance | Tags : triptyque, révolte, indignez vous, têtes, joconde | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Tiens l'artiste, je vais enfin m'accorder le temps de t'adresser quelques lignes sincères, comme tu le sais ! Que dire, j'aime ton talent de créateur, moi qui t'ai connu il y a 40 ans, à la frontière, quand tu arrivais de ton "Est natal", croquant et dessinant des personnages du quotidien, comme moi, dans les rues ou dans les bars. La vie s'est poursuivie, tu es devenu un artiste peintre, un vrai, et je suis parti à Paris pour devenir marchand de tableaux. A mon retour, après 20 ans d'absence de la région, nous nous sommes revus, tu avais ouvert ton école de peinture dans ton atelier, avec succès, et j'ai retrouvé l'artiste sincère que tu es, sans faux-fuyants, exprimant au niveau de l'art le même langage que le mien. Je SAIS ton talent, tu me fais penser à un Picasso, ou à un Dali, ou encore à un Bernard Buffet, capables de réaliser n'importe quelle composition, si difficile soit-elle, mais qui un jour ont "bifurqué" vers des voies nouvelles. Preuve en est des aquarelles (technique difficile par excellence, voir mon dossier dans mon blog), que tu réussis superbement, sans parler de certaines de tes Acryls (Mon honnêteté t'avouera que je ne les aime pas toutes, mais qui aime bien châtie bien, et de plus, il est toujours facile pour un marchand comme moi, sans talent de créateur, de "critiquer" je te l'accorde).
Tout cela pour te dire, mais tu le sais, que la vie d'un/une artiste peintre n'est jamais un "Long fleuve tranquille". Je dénonce les "travers" financiers du Monde de l'Art depuis si longtemps, que parfois je me mets à rêver d'un Monde Meilleur où l'artiste, quel qu'il soit, sera enfin RECONNU pour son talent intrinsèque, et non comme un PRODUIT FINANCIER SPECULATIF, comme l'est aujourd`hui Damien Hirst en Angleterre, ou Daniel BUREN à Paris (le copinage d'époque Mitterand/Lang), et qui surfent sur les délires de quelques Rigolos se prenant pour de vrais amateurs d'art, rigolos mais riches, cela va de soi !!!!!

Écrit par : ALAIN VERMONT | 11/01/2011

40 ans...! dans un parcours qui repose sur le désir d'immortalité..(en laissant qqs traces..) Encore vivants, toi et moi sur cette planète pas très nette.. Y'a de l'espoir.. celui qui nous fait avancer.. avec candeur et avec, l'énergie du désespoir.
Je te rejoins totalement sur cette analyse de l'art contemporain et certaines de ses dérives.
J'ajoute que dans tout exercice du pouvoir, une part de cynisme devient vite nécessaire, le pouvoir de l'argent, le seul qui hélas compte vraiment aujourd'hui le montre chaque jour avec arrogance.
Toi, marchand de tableaux confronté à ce monde , tu as appris depuis longtemps à te jouer de cette réalité.
Moi aussi, artiste bien sûr, mais conscient des limites de l'art. L'art ne fait pas avancer le chmil..lblique.. C'est une illusion..l'art doit malgré tout rester en marge de tout système, l'artiste authentique mène avant tout un combat contre le quotidien et ses renoncements..
Je suis en ce sens un réel artiste et toi tu es un réel "marchand d'art".. chacun d'entre nous coincé dans ses contradictions.. L'un, pourtant, ne peut vivre sans l'autre..
.. Beau bilan en ce début d'année..
Au fait... soyons concrets et pragmatiques.. Si tu organisais une expo de mes aquarelles.. une expo gegout avec ses carnets de voyages, sorte de rétrospective. Je ne te cache pas que cet aspect de mon travail, la facette claire du gegout se vend bien.. tu t'en doutes.. Lors de la dernière expo à l'atelier ..j'ai fait un tabac, entre catalogues et peintures.. Mais on peut avec ton réseau élargir le cercle des amateurs du gegout aquarelliste.. sans masquer entièrement l'autre facette plus obscure...
A toi de voir et à bientôt de te lire

Écrit par : geg | 12/01/2011

Les commentaires sont fermés.