« demandez le carnet de voyage .. à Tripoli.. | Page d'accueil | soie verte »

31/08/2011

lire ou pâlir

Je veux juste reprendre une partie de  texte que je viens de lire à l'instant.

Vous pouvez lire ce condensé rempli de vide..

je connais bien l'auteur de cette ineptie et le connaissant je pense qu'il a du bien se marrer en écrivant cette présentation d'artiste.

Il doit penser lui aussi que ce barratin ne gène point l'amateur d'art Chinois, Russe ou autre émergent.. qui achète et qui a la chance ne pas comprendre ce charabia..

"Sa volonté d’objectiver à sa manière les éléments de la construction d’un tableau, donne ainsi naissance à une réalité intangible créée dans la toile, et qui induit la conséquence d’une concentration calculée des valeurs chromatiques, géométriques ou spirituelles. L’élément coloriste signifie alors le lyrisme de la couleur, en s’affranchissant parfois du temps et de l’espace, pour créer des espaces-plans au délinéament particulier, volontairement structurés sans repères-étalons, pour aboutir à une quatrième dimension surréelle, étrangère à la perspective traditionnelle".

l-art-en-combat.jpg

l'art en combat

acry sur toile collection privée gegout© 1999

La peinture me parait chaque jour plus désuète, les artistes qui relèvent le défi de cet art sont rares, et ceux qui écrivent se type de textes ne servent pas la peinture.

22:12 Publié dans art et création | Tags : art pour tous, critique art et combat, cheval, géricault, gegout | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.