« L'Irlande, de lumière en embruns | Page d'accueil | Il pleut des Guinness »

28/08/2012

Irlande imbibée de reflets.

L'émotion est elle soluble dans l'aquarelle..?

Peu importe, seul pour moi compte la frénésie du geste rageur ou délicat selon les forces en présences.

mail bon

Ici le calme des lieux n'empêche pas une certaine accélération du geste.

Juste tenter de ressortir les nuances du sable là au sec et juste à coté imbibé de reflets.

Trainer le pinceau sur le grain du papier afin de réserver les blancs de l'écume.

Une aquarelle comme celle ci doit se faire au rythme de vagues.. en moins de 5 minutes, pas pour le record du peintre speedy, mais pour préserver la fraîcheur du geste qui ne supportera pas le repentir. 

18:21 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.