« Les fesses face à l'art | Page d'accueil | soie verte »

10/09/2012

Gris de Paynes

 

Je fais le ménage, je trie, je range, je froisse rageugement des piles de papier, mélangeant allégrement le 70 grms A4 avec le 300 des aquarelles qui n'en reviennent pas.

 Quoi...!

Nous mélanger avec du A4 de 70 ou 80 grammes, nous aquarelles faites sur du lourd.. du 300 grammes "moulin du coq" ou "Arches torchon"..

Nous ne sommes pas des chiffons, nous revendiquons le statut de papier aquarelle de qualité supérieure, sans huile de palme hydrogénée, sans colorant ni conservateur.

Nous revendiquons le statut d'oeuvre d'art comestible, lavis ou camaïeu, colorée ou juste tachée d'un gris de Paynes sublime...

Un petit rien de couleur comme ça, un gris de Payne  mélé d'un zeste d'ocre jaune..

Une traversée blanche sur embruns sans brun, juste du gris de Payne vous dis -je..!

ménage aquarelle

13:00 Publié dans peinture | Tags : gris de paynes, aquarelle, carnet de voyage, gegout, papiers, moulin du coq, arches | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.