« Un Nu au trait retenu | Page d'accueil | Une giboulée de mots à éditer »

07/09/2013

Swiss art place à Lausanne

Le vernissage et l'idée folle de vouloir créer des rencontres entre les artiste présents. Alors le manager a la cravate rouge pousse les uns vers les autres ..il tente de provoquer des connections, et on sait que les artistes sont fragiles n'est ce pas...mais hier soir tout ce passa au mieux.
On fait connaissance , on pose des questions , on compare nos conditions d'"artiste".
Je rencontre grâce à ça et entre autres le peintre Agni. Quel posture, quel personnage , un Vrai dandy sans âge ... C'est lui qui me parle du manque de soutien des artistes entres eux, du manque de fraternité .
images-2013-1169.JPG
 le peintre Agni
À bientôt 80 balais , on peut faire le ménage devant sa porte...belle rencontre..belle expo même si le tiers des artistes ne méritaient pas d'être présents sur les murs... J'ai vu entre autres une peinture de format 60x50 , le peintre avait laborieusement tenté de colorer une tige et un bout de fleur..  portrait d'une tige..?
C'était vraiment à chier .. C'était j'imagine le même qui avait sévit dans la représentation d'un chou.. (A chier là aussi..! faut dire que le chou, ça fait aller...)

Bref, toutes ces croûtes affichées avec des prix Made in Swiss. ( la tige et son bout de fleur était à 4500sfr...).
Là , y'avait comme un bug dans le casting...!

En fait  on constate une fois de plus que la médiocrité se revendique grâce aux prix élevés qu'on affiche sans vergogne.
En pensant que les amateurs n'y verront que du feu..
 Les gogos sont heureusement de plus en plus rares.. mais ces pseudo "artistes "ne devraient pas être présents dans un espace comme celui çi..!
Ces "artistes" sont une insulte faite à la créativité..!
Photo : Le vernissage et l'idée folle de vouloir créer des rencontres entre les artiste présents. Alors le manager a la cravate rouge pousse les uns vers les autres ..il tente de provoquer des connections, et on sait que les artistes sont fragiles n'est ce pas...mais hier soir tout ce passa au mieux. On fait connaissance , on pose des questions , on compare nos conditions d'"artiste". Je rencontre grâce à ça et entre autres le peintre Agni. Quel posture, quel personnage , un Vrai dandy sans âge ... C'est lui qui me parle du manque de soutien des artistes entres eux, du manque de fraternité . À bientôt 80 balais , on peut faire le ménage devant sa porte...belle rencontre..belle expo même si le tiers des artistes ne méritaient pas d'être présents sur les murs... J'ai vu entre autres une peinture de format 60x50 , le peintre avait laborieusement tenté de colorer une tige et un bout de fleur.. C'était vraiment à chier .. C'était j'imagine le même qui avait sévit dans la représentation d'un chou.. (A chier là aussi..!( faut dire que le chou ça fait aller...) Bref, toutes ces croûtes affichées avec des prix Made in swiss. ( la tige et son bout de fleur était à 4500sfr...). Là , y'avait comme un bug dans le casting...!
Gegout-Alain-1.jpg

Les commentaires sont fermés.