« Manger son travail | Page d'accueil | mare aux diables »

13/06/2014

Défiguratif

 

 
 

sans pitre

Du carnet de voyage aux aventures de Flo la muse de toutes les muses, en passant par un commentaire plus ou moins drôle, une de mes peintures, dessin ou photo illustre le texte. Art contemporain, montagne et neige font ici bon ménage. God is a snow man !

Défiguratif

Publié le 13 juin 2014 par geg

Temps idéal pour aller visiter mon album de dessins et acry sur papier rangés bien au frais...!
Les corps sont présents , le  corps au naturel intemporel.

(un temps pour elles)
Le dessin de nu voilé dédoublé comme en écho, déformé, trituré.

Je viens de recevoir un mail de la communauté Wikimedia

 

File:Smoking girl 150x120.jpg a été listé dans les demandes de suppression pour que la communauté puisse discuter afin d'établir si ce fichier devrait être conservé ou non. Nous aimerions que vous participiez à cette discussion, qui se déroule dans le paragraphe consacré à cette question.

Si vous êtes la personne qui a créé ce fichier, prenez bien note que le fait qu'il soit soumis à cette procédure ne signifie pas nécessairement que nous n'accordons pas de valeur à votre travail. Cela veut simplement dire qu'une personne croit qu'un problème précis se pose au sujet de ce fichier, comme par exemple un problème de copyright.
Dans tous les cas, ne prenez pas cette procédure comme une attaque personnelle. Merci !

concernant une de mes peintures servant à illustrer un article sur" l'art défiguratif"

"smoking girl"

in the dark .jpg

est en effet  une icone de cette définition que je revendique.

La peinture défigurative n'a pas vocation éducative.. Cette récupération ou justification de l'expression artistique relève d'une manipulation culturelle. L'artiste que je suis revendique le droit et le devoir d'une création échappant à tout critère éducatif.

Je laisse ce job à d'autres "bien agissants" dans le cadre d'une société ou tout devrait avoir du sens...

Les décideurs sont souvent les censeurs  de ceux qu'ils ne peuvent pas comprendre

Lorsque je peins,je ne délivre aucun message, aucune intention.. si ce n'est le fait de me surprendre moi-même. 

Cette société à la dérive veut sacraliser ce qui serait l'ultime présence de sens. L'artistiquement correct en serait une fois de plus le dépositaire. 

L'art comme une ultime tentative de restauration d'un pouvoir incapable de décider au delà du quotidien auquel ils ne croient même plus.

L'art défiguratif n'est pas un concept nouveau. Une certaine apologie du glauque et de la laideur ne me touche pas davantage.

l'artiste doit se battre chaque jour pour ne pas être récupéré par ces  détenteurs de la vérité culturelle qui ne peuvent pas maîtriser le "mystère de l'art" 

Et ce mot "mystère" a forcément une connotation sacré

Les commentaires sont fermés.