10/12/2013

La dame brume

Une transparence bien de saison a titillé ma pupille. Une lumière venue de nulle part...  toute diffuse, voire confuse vint ce matin, me dévoilant ses invisibles charmes et me laissant haletant...

Ce streep tease fut fugace... un rien .. de nada... le voile ensuite se replia..

sans le moindre faux pli... tant pis... 

 Ou se cache Nadja..?

decembre mail

 

 

12:39 Publié dans art et création, Genève, Images, Jeux de mots, Nature, peinture | Tags : mystère nadja, flo, muse, brume | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

03/12/2013

du rouge de toutes les douleurs

 Les artistes vont tous mourir, non, pas tous !

ceux qui font de la peinture

de "bonnets rouge" vont survivre..

 Ceux qui font du design de portiques estampillés "ECOTAXE" aussi ..

 Je n'ose pas parler de ceuces qui dessinent les courbes de la TVA qui va prendre l'ascenseur dès le 1er janvier 2014.  Cette pseudo gauche de droite ce fout de notre gueule et la seule réaction vraiment efficace à ce jour vient d'un ramassis  "chouleu" de petits patrons routiers  et autre corporations  paysannes qui ne sentent pas forcément bon..

 Eux font des manifs qui peuvent bloquer ce qui reste de cette économie avec leurs engins lourds, tracteurs lourds et poids lourds..

Les artistes peuvent descendre dans la rue avec les putes, nos engins  feront juste rire et l'heure n'est pas aux bouffons.

Alors on signe des pétitions..

"Non à la hausse de la TVA à l'import des œuvres d'art"

On les signe alors que les députés ont voté un ammendement pour la garder au taux de 5,5% et cela fut voté le 18 octobre 2013..!

 

La TVA à l'importation des œuvres d'art a été ramenée par les députés, vendredi 18 octobre, au taux réduit de 5,5 %, avec l'adoption consensuelle dans l'hémicycle d'un amendement socialiste soutenu par le gouvernement. Le projet de budget prévoyait un relèvement de cette TVA à 10 %, nouveau taux intermédiaire àcompter de début 2014, mais le ministère de la culture avait souligné le jour même de la présentation du texte budgétaire que la discussion continuait avec Bercy, et qu'il restait le débat parlementaire pour diminuer ce taux.

  Voilà , il fallait tout de même signaler cette  décision concernant le buzness de l'art . Cette baisse n'est pas une si mauvaise nouvelle , et je tenais à le dire à mes amis artistes qui n'avaient pas eu écho de cette décision..!

-a-peint-blood.jpg

Ca va saigner .. gegout ©adgp2013


 

14/11/2013

l'émoi du moi

         

Faut que je fasse attention, mes Flo deviennent presque fréquentables...

 Cela dit , l'artiste reste libre , toujours libre de faire ce qui lui plait ..

 Et toc , l'artiste est conscient de son moi, l'artiste cultive du moi et du surmoi
 sans OGM, sans gluten..
 Vous prenez moi comme exemple ..

je n'aime pas trop parler de moi. 
 Moi, je suis un artiste, il m'arrive même de penser que mon égo devrait s'épanouir dans l'harmonie de la conscience que j'ai de moi.

flo chapeau turquoise

Flo à la coiffe turquoise 80x60 acry et marouflage sur toile gegout adagp2013


 Je vous le dit, de vous à moi..quel émoi que de se sentir soi ..!

12:30 Publié dans art et création, Culture, Humour, Jeux de mots, peinture | Tags : flo défiguratif, gegout, portrait | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

10/11/2013

Voltaire disait

Journée ou le blanc tente de couvrir le haut paysage qui se dresse là derrière mes yeux..
Journée concentrée sur Voltaire et ses écrits, cela occupera une partie de ce dimanche de novembre qui n'est mois qu'à demi..!
Voltaire parlait comme ça des Français de son temps ,

il disait qu'ils étaient hommes qu'à demi...

De Gaulle disait  lui que les Français étaient des veaux..


 Bref, place à un extrait de correspondance de Voltaire.
"Vous me direz : Mais quelle rage de faire des tragédies en quinze jours ! Mes anges, je ne peux faire autrement. Il y avait un peintre élève de Raphaël qu’on appelait Far presto, et ce n’était pas un mauvais peintre. Je vais vite, parce que la vie est courte, et on fait comme on peut. En tout cas, vous aurez le plaisir de lire du neuf, cela vous amusera, et j’aime passionnément à vous amuser."
au comte et à la comtesse d’Argental, 23 juillet 1763
au-travail-
Je peins donc comme lui écrivait .. vite comme si le temps devait finir à chaque seconde..

 en fait c'est ce que le temps fait .. il s'arrête entre chaque seconde et recommence encore et encore ..

 Chaque seconde est un brouillon de la suivante..!

05/10/2013

Froufrou amniotique

Le frou-frou est à l'érotisme ce que le gélatineux est à la méduse..
 je me sens et vous devine .. médusé par ce propos qu'il va bien falloir expliquer 
 En fait c'est assez simple, il s'agit bêtement, bestialement.. du plaisir de peindre ou plaisir de manger, mastiquer..
Peindre du frou-frou, c'est le plaisir de croquer une tranche de pain croustillante  juste éjectée du toaster..
 entendre au bout du pinceau le froissement d'un tulle rouge, d'une soie noire

Peindre du gélatineux,  et s'enfoncer voluptueusement au profond des plus humides sensations

c'est le plaisir de déguster une huître, croquer une moule, plaisir de mettre sa langue là ou ça bave..


skull


 acry sur toile

 80x60 acry et marouflage

Gegout©adagp2013

Je devine que vous commencez à comprendre..!

 

20/09/2013

L'invisible suggéré.. quel oxymore..!

Beauté défigurée, Flo est la muse d’une tragédie humaine où Eros et Thanatos affluent jusqu’à sang.

Alain Gegout a ce génie de la dématérialisation de la forme humaine.

Maître des angles, de la courbe et du rythme, il dissèque, brise et accentue avant de restructurer, revendiquant un objectif « défiguratif. » L’intention est de défigurer sans détruire, éliminer ce qui est trop esthétique sans représenter le corps dans son idéal de perfection.
A l’aide de cartes à puce, de spatules, chiffons et pinceaux, il compose à l’acrylique. Le sable, la cendre et le papier viennent chahuter la planéité pour créer un relief où les strates se succèdent. Il recouvre, maroufle jusqu’à la trace ultime. « Mon travail c’est comme un palimpseste qui ne préserve pas les couches. Je passe autant de temps à ajouter et à enlever, en juxtaposant, lavant, vaporisant ou grattant. »
L’élaboration d’une œuvre d’Alain Gegout peut s’échelonner sur plusieurs années. Un travail de longue haleine avec ses discontinuités et ses juxtapositions d'espaces temps effaçant tout repères. Le temps ne s’affiche pas. Il reste absent dans la représentation du réel, l’invisible se trouvant ainsi mieux suggéré.
L’artiste compose une variation autour d’une muse intemporelle, identifiée sous le nom de Flo ; héroïne générique, énigmatique, unique et multiple à la fois. Sa réalisation fictive se mêle à la fascination subjective pour rattacher l’icône à une perception plus intime.

Sa nudité sans fard est parfois accompagnée d’un voile. Sous la virtuosité du drapé, on décrypte une transparence diaphane de la peau, virginale. Innocente, évanescente, Flo est baignée dans un paysage couleur sang, comme prisonnière de l’espace-temps dicté par le flux d’un cycle menstruel. L’endomètre se désagrège pour redonner vie. Eros et Thanatos… La valeur intrinsèque de la couleur rouge ne se situe-t-elle pas entre la vie la mort ? « C’est l’irréfutable tragédie humaine. Le rouge est lié à mon optimisme convulsif, la passion, l’envie de vivre face à ce désespoir. »
Sous cette dominante ardente, l’œil absorbe tout et finit par considérer la beauté déstructurée et ses malformations comme normales. La muse-créature affiche une animalité qui s’accepte. Son image comme sa dignité ne sont jamais atteintes ou dénaturées. Rendue à l’état naturel dans sa déformation anatomique, elle s’affirme sculpturale, tel un menhir de chair. Lascive, lubrique, parfois indécente, elle nous donne l’impression d’assister à un moment fortuit. Flo éveille et remue notre émoi sensuel, dévoilant un côté spontané, jouissif. Un trait androgyne se dessine parfois sous une couche de l’épiderme. Cette imbrication mi homme mi femme, expérience presque hallucinogène d’apparition et de disparition, nous projette aux confins de l’érotisme, à la rencontre d’une étrangeté plus secrète. Elle s’illustre sans complexe, sous une nouvelle incarnation.

Une image subliminale apparaît : celle d’un regard qui dure le temps d’un éblouissement. 


Caroline Canault.

flo 120x80 juillet

Flo 120x80 acry et marouflage sur toile gegout©adagp2013

09:25 Publié dans art et création, Jeux de mots, peinture | Tags : flo, défiguratif, critique, texte | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

09/09/2013

Une giboulée de mots à éditer

Voici une partie des textes qui entreront dans l'édition de ce livre d'art que je cherche à éditer

 LIvre d'art illustré de mes aquarelles sur un Jura en hiver 2012-2013

 

 d'autres textes et peintures à venir

 

Je cherche un éditeur, merci de me donner vos idées

crêt de chalame

Le nuage en frôlant le piémont s'épuise
Une giboulée déjà s’éloigne
La forêt retient son souffle.
Viendront d'autres traversées blanches
la grisaille ira grain par grain vers le blanc
tourbillon qui en ajoutant, enlève

 

brume

Thoiry le 3 septembre 2013
 
Les "hauts de Thoiry" seront bientôt dans l'ombre après une journée de bise juste bien comme il faut, le soleil glisse lentement derrière la "Marie du Jura" qui  se découpe en contre jour, quel contraste avec le bassin Lémanique encore inondé  de lumière.
Le Jura réchauffe son squelette,  le calcaire je le devine brûlant aujourd'hui. Dans deux mois la neige sera là-haut. Peut-être avant, je la guette chaque matin dès les premiers frimas.
Je verrai le premier soupoudrage, pigments de blanc qui se posent sur la crête en laissant cette gamme de gris que je tente encore de traduire avec le frottis du pinceau sur le papier torchon de mes aquarelles.
Je ne voudrai pas voir disparaître cette première offensive de l'hiver. Et il faudra attendre qu'il arrive cette fois pour de bon...
L'hiver 2013 a pris son temps pour s'installer solidement, timide incursion à skis le 19  novembre au Reculet.(50cm vers 1500m..!)
Ensuite l'hiver ici dans la Jura et ailleurs se déchaina.
Je suis monté là-haut par tous les temps, deux ou trois fois par semaine, skis aux pieds, appareil photo autour du cou, j'ai souvent renoncé au sommet du  Reculet si souvent pris dans la tourmente.
J'ai vu la neige s'accumuler, les corniches grossir, les chamois ne pouvant plus fuir, les flancs pris dans la couche de poudre..
J'ai ressenti l'immense souffle de la solitude au dessus des stratus, le ciel qui se bouche en 2 minutes et le vent qui efface toutes traces.
Du Tiocan à la Rivière, du soleil matinal au passage dans l'ombre versant
Valserine.
J'ai vu les alertes aux avalanches, les gueules de baleine menaçantes s'ouvrants dans la combe S.E.
J'ai skié  d'autres itinéraires rendus possibles à skis grâce à l'enneigement exceptionnel. (250cm à l'abri du vent mesuré vers la Vattay..) plus de 7m de cumuls à la Faucille...
Ce carnet de voyage en neige Jurassienne est un hommage rendu à cet hiver 2012-2013.

cirque narderant mail copie ©

10/06/2013

Erotica'13 à Lausanne

Sortez couverts
 le soir
le matin

 Soyez de
 glands glaçons
 plutôt que bel étalon
 Pratiquez le ready made
 Faites des uriblancs peints en noir
et comme le disait Coubertin
"l'important est de partir pisser"
en ces temps de goutte froide, se mouiller et surtout ne pas perdre l'espoir !

scandale-2.jpg

 pudiquement couverte photo Gegout©adagp2013

19:25 Publié dans art et création, Culture, Jeux de mots, peinture, Vaud | Tags : erotica 13 érotique flo nue, vidéo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

08/06/2013

Sagesse 2 au parc thermal de St Gervais les Bains

 
Comme tous les ans en ce début de juin, et cette fois avec un soleil et température juste comme il faut. J'y étais cette fois lors du vernissage pour déclamer les textes qui accompagnent les œuvres suspendues entre les arbres du magnifique parc..
J'y serai de nouveau l'année prochaine avec le statut d'artiste invité .
Le thème pour 2014 choisi par Kaviiik "Libération" me convient d'avantage que le mot "sagesse" qui fut choisi pendant 2 ans par le "Kommissaire Kaviiik"
 Si jamais vous passez à proximité, faites une halte dans ce parc du Fayet à St Gervais au pied du Mt Blanc.. la fraîcheur  du "bon Nant " vous donnera la pêche pour arpenter le site. Vous apercevez au détour du sentier  les œuvres  (une bonne trentaine ) qui sont reproduites sur de grandes bâches et tendues entre les arbres du lieu
sagesse

05/03/2013

Le désir attrapé par l'aqueux

Le foehn nous décoiffe, provoque des états physiologiques incontrôlables,le ciel d'un jaune pisseux se répand, enfle dans ma tête, me prend en tenaille , me titilles les papilles.

Provoque des poussées d'acné juvénile, après la fin de l'impossible, le désir est là...impérieux, en quête de clito, de morilles ou autres champignons qui fondent en bouche..  Et si le besoin est fort, l'image, la peinture sont la...pour en rire
 
 sunset sur le soleil qui se touche 55x46cm collection privée2008

 gegout©adagp2013

et le ciel de ce matin
ici en Pays de Gex , pisseux à souhait jouant du gris sur lumière jaunâtre
photos-2013-0100.JPG

21/02/2013

Pfffffffff...

 

Comment décrire la fin de l'écriture sans utiliser le mot "révolution".

 Je ne trouve pas les mots face à cette éventualité dont parle aujourd'hui un magasine.

"Le point" fait le point sur la disparition annoncée de l'écriture à la main, à la plume qui avait déjà disparue depuis belle lurette, au stylo, crayon..

 Place à l'apprentissage du clavier dès le plus jeune âge..on gardera juste un rudiment de l'écriture à la main pour notre cerveau qui en demande afin de mémoriser et de ce fait favoriser la lecture... Car lorsque on lit, on écrit...  le cerveau ne ferait pas de différence entre ces deux exercices.. 

Ben ça alors...

Cela devrait en arranger plus d'un  à l'heure de la correction automatique.. Plus de souci avec le participe passé et autres fantaisies de nos langues archaïques.

Je lisais un compte rendu officiel sur un site sponsorisé par un grand de l'industrie Cocorico du matos de montagne, j'étais effaré par le nombre de "fôtes d'ortografes" dans cet article écrit par un freerider de haut niveau..

On ne nous dit pas tout..

L'apprentissage du calcul devrait lui aussi disparaître...le calcul, l'écriture, la dictée...exit....la poésie se ferait de façon automatique...la peinture aussi..!

L'écriture automatique. Ca me rappelle quelque chose..C'est André Breton qui sera content.


On ne nous dit pas tout..
Le travail devrait lui aussi devenir obsolète, le travail et ce qui va avec.. Le mot "salaire" est d'un vulgaire... et de plus c'est dévalorisant..

Moi, je m'en fous , je suis maintenant un retraité, un vieux con diront certains..mais je m'en fous... J'irai mourir là haut sur la montagne, ou je continuerai à me faire plaisir, je ne sais pas encore quelle option choisir .. mais je m'en fous, j'ai le temps, celui qui est derrière moi,  et celui qui passe à l'instant même.... 
 Comment on écrit... Pfffffff..?

 flo qui n'en pense pas moins
100x80 acry sur toile avec marouflages
gegout©adagp2013 

flo boudeuse fin

 


12/02/2013

Artiste défiguratiste

flo-casanova-fin.jpg

Flo Casanova à Venise 146x89cm acry sur toile avec beaucoup de marouflages 

gegout©adagp2013

"artiste défiguratiste"

Je tente ce néologisme ici.

Depuis le temps que l'envie et le désir de voir ce mot "défiguratif " enfin admis dans le language courant.

Défiguratif: adj

Qui est la volonté de défigurer dans le sens d'abîmer une représentation plastique jugée trop réaliste.

En fait, cette bataille menée pour un art qui serait autre chose que  de

la beauté aseptisée ne date pas d'aujourd'hui.

Breton disait " la beauté sera convulsive ou ne sera"

Picasso et d'autres avant lui brisent tous les canons de la beauté issus de notre culture judéo-chrétienne.


Il s'agit encore et toujours pour l'artiste de proposer au regard d'autres visions, d'autres sensations face au réel dit "réaliste"

Cette préoccupation devient essentielle pour des peintres comme Bacon Soutine Reyberolle et tant d'autres.

Je me rattache à cette famille qui n'est pas identifiable si simplement.

 Pas de références aux peintres dits de "l'agonie", pas forcément de liens avec la famille des expressionnistes.

Me concernant, laisser une place déterminante au hasard dans tout acte pictural.

Laisser faire la peinture pour que vive la peinture... en toute liberté.







 

 

13/01/2013

Les fées d'hiver

Faits divers
 Une avalanche ici,un chien écrasé là... Les Aventures de François au Mali.

Opération Serval ou Fennec.. Attention les gazelles...

 Rien de tel qu'une bonne (petite guerre) et ça repart ..

 C'était ce que me disait mon grand père qui en avait connu, des boches et autres nazis... et quand il me disait ça, je me disais à moi-même qu'il était vraiment un vieux con..

 Notre François doit bénir les islamistes du maghreb, il devrait se mettre à genoux , bras tendus vers la Mecque.. la France relève la tête avant de peut-être s'enliser dans un conflit type Somalie en 1993.. il y 20 ans..!

 Il serait souhaitable que François pris d'une envie soudaine d'un destin de martyr soit pris en otage par les bandits du Mali.. François devenu otage verrait enfin sa cote de popularité prendre un peu de hauteur.. Ah ..! j'vous dis "rien de mieux qu'une bonne (petite ) guerre.."flo décharnée

un destin... pardon, un dessin décharné..


 gegout©adagp2010

10/01/2013

Belle de jour ne nuit pas

on the road again
Flo  se conjugue au quotidien, que celui ci soit  de tous les jours ou plus que parfait...
 Mon cerveau macadam fond même en hiver.
  Dansez sur moi, posez vos pieds vos seins votre sexe sur ma mémoire  sable liquide, mémoire  chocolat
, silice en diable, coulée de lave, de bave..

 Flo grimaçante entre de plein pieds en éphéméride..Miel ruisselant entre ses jours, entre ses jambes...

flo-7-01-13.jpg

Flo grimaçante

 acry sur toile gegout©adagp2013

18:37 Publié dans art et création, Jeux de mots, peinture | Tags : belle, grimaçante, flo acry, défiguratif | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

06/01/2013

L'orgie du monde

Elle regarde en passant l'aspirateur les poussières
d'étoiles
Elle avale un arc-en-ciel en se maquillant la voute céleste, ventre en avant devant le miroir
Dernier regard sur le coté, ventre cette fois rentré..
Dur réveil...
Le retour à la réalité se propage à toute vitesse, survole la silhouette..Les miettes de fête sont incrustés sur sa peau de janvier...
Milles et nuits de fêtes, millions de paillettes disposées sur paille, sur taille, sa taille...!
L'origine du régime, c'est elle, le monde entier au régime, l'orgie du monde au régime..
C'est encore elle...Elle coupable, elle responsable.

Elles, elles elles ....!

Flo-Elles-100x80.jpg

Elles

acry sur toile 100x80 collection particulière Gegout©adagp2010

30/12/2012

Soirée d'hiver épuisée de noir étoilé.

 

Les temps ont durs pour la météo..Plus de saison Noël au balcon tous mamelons dehors

"On ne sait plus à quel sein se vouer, à quel vin se saouler.."

(elle est bonne celle là)

et elle est de moi
 pour sûr..!

Tiens, voila pour fêter ça, une bonne vieille peinture sur toile de jute marouflée sur papier.. c'est le monde à l'envers, de la toile marouflée sur papier
On s'en fout, le résultat est trasch, fait de culte vaudou et sac de jute à l'odeur idéfinnissable de moisissure
Je vois aussi le culte du sang piternel, pus et menstrues monstrueuses..


Je vous souhaite une bonne dernière journée  cru 2012, loin des tracas... à l'ombre du verglas  et bonne et longue soirée d'hiver épuisée de noir étoilé

Le peintre pitre vous remercie de votre fidélité et il vous souhaite le meilleur en cette fin d'année et plus encore que meilleur pour la suite de notre saga
Une Flo de jute rustique marouflée sr papier 65x50cm fin 90

gegout©adagp2012

20/12/2012

Et un jour, le printemps reviendra

Le conseil de maître gegout en ce jour:

Si vous tenez vraiment à échapper à la fin du monde..Lisez bien ce qui suit : Cachez vous sous un lit, le votre ou celui qui vous convient le mieux.
Respirez à fond tout au long de la journée de demain en essayant de gober au passage le plus d'acariens possible.
.Ne perdez pas votre sang froid habituel, car il vous faudra recracher les acariens de sexe féminin.
Comment reconnaitre un acarien de sexe féminin..? rien de plus simple.. ils ont des hauts talons de couleur rose.. Pour votre survie, Il est primordial de se débarrasser de ces acariens féminins qui sont chargés de molécules de fin du monde..
Attendez patiemment sans renifler.. Tout ira très bien .. A minuit pétantes, secouez vous afin d'enlever moutons et ultimes scories ..

nu_et_klimt-1-copie-1.jpg

 et un jour, le printemps reviendra


26/02/2012

les mots qu'on jette s'émiettent en lettres

Au hasard du regard qui s'égare

Je vois des mots qu'on jette

s'émiettent en lettres..



Enveloppe Gegout©adagp2012

enveloppe.jpg

 

 

23:52 Publié dans Jeux de mots | Tags : lettre, écriture, enveloppe, gegout | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg