Commerce

  • galerie François Fontaine

    Belle initiative d'un passionné de peinture, François Fontaine ouvre sa cave et un espace adjacent aux artistes qui lui parlent.

     Galerie ouverte il y 6 mois avec le peintre Etienne Boiteux, un Parisien qui le vaut bien..

     Hier soir avait lieu le vernissage d'un peintre encore venu de French Kpitale..

    Arnaud Franc dessine nerveusement des corps en mouvement improbables. Des corps en liberté , des corps prétextes aux lignes incisives.

    Je pense à Egon Schiele sans le pathos.

    Intervention ludique de la couleur, lui ose les couleurs fluo, les fonds de belle grisaille.

     Beau boulot de cet artiste présent ici à SATIGNY, route de Crédery au N° 34 . 

    WWW.galeriefrancoisfontaine.ch

    P1010782.JPGP1010783.JPGP1010786.JPGP1010792.JPGP1010790.JPGP1010787.JPG

     

  • Blue note

    J'en conviens, la blue note colle à la peau comme de la glue ... 

     Glue note....

     Le bleu, couleur consensuelle revient en force dans ma peinture... Je me suis si longtemps méfié de cette couleur... sorte de masochisme .. refuser ce que l'on aime pour des raisons d'orgueil.. Ah non pas de bleu ,, bleu trop facile, bleu trop consensuel, bleu trop Monory , trop Klein..

     Bref, en ces temps de frilosité esthétique voire artistique.. ce qui est différent..!

    le Bleu couleur froide colle à cette frilosité..

    Lorsque l'on sait que 70% des occidentaux disent choisir

    le bleu comme étant la couleur n°1.

     Lorsque les galeries avec lesquelles je bosse me demandent de faire un effort pour que Flo soit moins dérangeante.

    Je mets la blue touch..

    j'attends les réactions de ces mêmes marchands d'art et de  couleur.. Ces marchands d'art et de couleur me disent que "les gens" ont besoin de couleur gaies, que "les gens" veulent du rigolo, que "les gens" sont déprimés, et que par conséquence il nous faut faire de la soupe afin de les rassurer les pôvres gens...

     Le discours, ce discours je l'entends chaque jour, les galeries sont frileuses, les galeristes sont des marchands. Ok, il faut qu'ils le soient, mais faut-il aussi qu'ils deviennent arrogants avec les artistes qui ne collent pas à leur critères de fric à faire à tout prix. 

    On est dans une période de régression, de nivellement par le bas, ou donc s'arrêtera cette stupide glissade si les artistes se laissent influencer par les critères actuels.

    Blue note sera mon ultime concession, concession que j'assume entièrement par amour du bleu.. blue note, flo, face , visage bleu, gegout, défiguration, 







    Blue note Flo 

    détail 100x100 acry sur toile

    gegout©adagp2015

  • Trophée Jean Pernet à la galerie JC Chambaz

    Je viens d'apprendre que je suis le lauréat du trophée Jean Pernet..sur la thématique de l'hiver dans la catégorie peinture.

    38 artistes étaient sélectionnés entre sculpture , photo et peinture.

    Bon niveau dans l'ensemble.. cette expo sera visible jusqu'au 4 janvier 2015. Mes deux peintures choisies y seront aussi .

     "Flo en hiver" 100x80 acry sur toile 

    et "un hiver à venir " 65x50 aquarelle 

     Une galerie d'art à Saint Genis Pouilly (dans le Pays de Gex) pour vous faire découvrir et apprécier des artistes professionnels de bonne qualité..

    http://www.galerie-d-art-saint-genis.fr/

     

    flo en hiver.jpghiver a venir aqua.jpg

  • Pour faire respirer son regard

    40x40 1.jpg

    Je lui propose de fermer les yeux face à l'insolent soleil,

    je lui parle de paupières si lourdes, brûlantes..

    Je lui chuchote à l'iris des mots translucides.

    Je lui caresse le doigt dans l'oeil,

    lui souffle des reflets d'acier qui scintillent au fond de la pupille.

     
     
     
     
     
    une des peintures bientôt visible à la galerie JC Chambaz de St Genis Pouilly 
    40x40 acry sur toile gegout©
  • l'enfer du décor

    Eh oui et cela continue dans ce Pays de Gex ..

    Programmes immobiliers un peu partout ou se trouve encore du vert..

    Mon atelier de Bretigny est cerné de bâtiments. Une société immobilière vient de poser sa cabane juste en face de la baie vitrée de l'atelier ..

    Le réseau routier est totalement saturé aux H de pointe et on continue sans savoir comment gérer tous ces futurs nouveaux venus..

    À moins que tout cela ne s'effondre avec un ralentissement du flux Genevois et Vaudois laissant le Pays de Gex peuplé de quartiers fantômes ...

     

    immobilier.jpg

    Mais bon , le pire n'est jamais sûr

  • Manger son travail

    Montrer, exposer son travail.

    Voila bien la préoccupation Majeure de la plupart des artistes que je connais
    Ou montrer sa création, son travail dans ce monde ou l'image , la "création" sont profusion
     Les galeries sont devenues frileuses et celles qui font un authentique travail de promotion des artistes qu'elles soutiennent sont rares
     La plupart d'entre elles sont devenues des "loueurs d'espace" pour artistes (riches) en quête de reconnaissance
    .

     Je lisais hier les commentaires sur la page  FaceBook  d'une artiste reconnue qui ose dire qu'elle est actuellement sans le sou.. plus de quoi payer son chauffage, la dèche, la misère hante les ateliers..

    Beaucoup renoncent ou sous la pression du fric font n'importe quoi afin de survivre..

    Bientôt les performances dans les galeries chics et branchées ou l'artiste mangera en live son oeuvre..!

    dernier état de Flo 102 x79 acry sur toile et marouflage gegout©adagp2014

    flo 102x79 .jpg


    En attendant... je peins ...!

  • Les ordures en Pays de Gex

     Les ordures qui étaient jusqu'à maintenant acheminées par le rail seront transportées par camion sur le site de Bellegarde sur Valserine. !

    Quelle bande d'ordures ..!
    Je revois  le stock énorme de rails encore entreposés à la gare de Thoiry...

    Que vont ils faire avec cette ferraille prévue pour l'entretien du réseau ?

    Quel gaspillage sur cette ligne... Entre les travaux réalisés à Gex par exemple pour maintenir en service éventuel un passage à niveau à grands frais......(c'était il y' a au moins 10ans...) et en même temps ou peu de temps après , on démontait le passage aérien sur la route entre Cessy et Gex. Ce n'était qu'une incohérence de plus....!
    Si cette nouvelle du passage aux poids lourds est vraiment confirmée .. Il nous faut réagir .. C'est vraiment n'importe quoi cette gestion des ordures du début à la fin, alors que le tri organisé des déchets est une réussite dans le pays de Gex , la gestion de ce même  tri est un scandale public..!..

    Les ordures du Pays de Gex vont passer du train aux camions http://t.co/ltDO6khSCp via @Ledauphine.com

  • Flo à la fondation Taylor à Paris

    Texte qui présente Flo à Paris à la fondation Taylor et à Martigues  aux 14 èmes rencontre d'art contemporain. Deux grandes expos de mon travail actuel. 42 peintures seront accrochées dans ces 2 lieux différents.   

     
    Alain Gegout a ce génie de la dématérialisation de la forme humaine. Maître des angles, de la courbe et du rythme, il dissèque, brise et accentue avant de restructurer, revendiquant un objectif « défiguratif. » L’intention est de défigurer sans détruire, éliminer ce qui est trop esthétique sans représenter le corps dans son idéal de perfection. 
    A l’aide de cartes à puce, de spatules, chiffons et pinceaux, il compose à l’acrylique. Le sable, la cendre et le papier viennent chahuter la planéité pour créer un relief où les strates se succèdent. Il recouvre, maroufle jusqu’à la trace ultime. « Mon travail c’est comme un palimpseste qui ne préserve pas les couches. Je passe autant de temps à ajouter et à enlever, en juxtaposant, lavant, vaporisant ou grattant. » 
    L’élaboration d’une œuvre d’Alain Gegout peut s’échelonner sur plusieurs années. Un travail de longue haleine avec ses discontinuités et ses juxtapositions d'espaces temps effaçant tout repères. Le temps ne s’affiche pas. Il reste absent dans la représentation du réel, l’invisible se trouvant ainsi mieux suggéré. 
    L’artiste compose une variation autour d’une muse intemporelle, identifiée sous le nom de Flo ; héroïne générique, énigmatique, unique et multiple à la fois. Sa réalisation fictive se mêle à la fascination subjective pour rattacher l’icône à une perception plus intime.

    Sa nudité sans fard est parfois accompagnée d’un voile. Sous la virtuosité du drapé, on décrypte une transparence diaphane de la peau, virginale. Innocente, évanescente, Flo est baignée dans un paysage couleur sang, comme prisonnière de l’espace-temps dicté par le flux d’un cycle menstruel. L’endomètre se désagrège pour redonner vie. Eros et Thanatos… La valeur intrinsèque de la couleur rouge ne se situe-t-elle pas entre la vie la mort ? « C’est l’irréfutable tragédie humaine. Le rouge est lié à mon optimisme convulsif, la passion, l’envie de vivre face à ce désespoir. »
    Sous cette dominante ardente, l’œil absorbe tout et finit par considérer la beauté déstructurée et ses malformations comme normales. La muse-créature affiche une animalité qui s’accepte. Son image comme sa dignité ne sont jamais atteintes ou dénaturées. Rendue à l’état naturel dans sa déformation anatomique, elle s’affirme sculpturale, tel un menhir de chair. Lascive, lubrique, parfois indécente, elle nous donne l’impression d’assister à un moment fortuit. Flo éveille et remue notre émoi sensuel, dévoilant un côté spontané, jouissif. Un trait androgyne se dessine parfois sous une couche de l’épiderme. Cette imbrication mi homme mi femme, expérience presque hallucinogène d’apparition et de disparition, nous projette aux confins de l’érotisme, à la rencontre d’une étrangeté plus secrète. Elle s’illustre sans complexe, sous une nouvelle incarnation. Une image subliminale apparaît : celle d’un regard qui dure le temps d’un éblouissement.
     
     
    Caroline Canault. 

    invit taylor

    l'invit martigues

  • La boutique de la pomme

    apple store,apple,genèveMon IPad revient de loin... Et après un ultime caprice, il fut dompté par un petit génie de chez Apple store de Genève.. 2 h (plus 7 h avec la hot ligne de mes 2) quand même pour réactiver ses neurones...un arc-en-ciel couronne son retour dans le mad Way.. (Up site down mad rainbow..) Ah ...y fallait les voir les trainers et managers, comme des poules agglutinées autour de la chose...se demandant comment lui redonner vie... Apple store Genève un lundi matin : portrait: 10 h pétantes , great, j'suis juste dans le timing pour le RDV du siècle. je pousse la lourde ( très lourde..) franchir les premiers mètres demande beaucoup de cold blood, le hall fourmille de bleu Te shirt.. Bleu entre cobalt et outremer.. Pas franchement positif, indéfinissable, tel le bug de la version IOS7... Là, juste en face de moi, une blue woman, tablette positionnée sur l'avant bras m'accueille, je donne mon nom, et je me pose là ou l'on me dit (gentil) On ne s'attarde pas, on est cool, et on attend sagement... On perçoit ce fourmillement , on est à aux aguets... On est tous ici pour tenter de vivre en harmonie avec IPhone IPad IMac... Et c'est pas gagné apparemment vu la tronche de mes voisins.. 10h et 8 minutes, je suis totalement fasciné par ce grouillement quand tout à coup un blue cool Man se présente juste droit dans mes yeux effarés ..Bonjour, que puis-je pour vous ...? Je suis juste en face de lui , mon coffret de carton blanc enferme ma comateuse et moribonde tablette... Cool, le traîner est cool. Il se présente. Je lui raconte mes déboires , je lui précise pendant que j'y pense que le mot "DÉSOLÉ" n'est plus reconnu par mes synapses .. Que je l'ai trop entendu, et qu'il doit trouver une autre formule magique... Cool, tout va bien se passer, on est positif bordel, on va pas se laisser emmerder par un ID non identifié. Votre date de votre âge de votre naissance sivooplé..? Le prénom de votre chienne et son nom de ma fille..? on voit moi-même personne que le mec cool blue Man prie pour qu'on en finisse au plus vite.. Moi , je lui dit repère qu'on est cool, mais que néanmoins , je ne sortirai de cette Apple store qu'avec un machin t'as de pad qui respire.. Ah il est 11 h.. Et mon cool blue Man tourne en rond sur les mots de passe passe..je lui demande de faire intervenir la grosse artillerie , faut faire venir les MANAGERS de diou dis-je? le bougre rechigne, fais une ultime tentative et s'écroule sous le grand tabouret du génious bar.. Aie , aie.. Aie.. Le manager arrive enfin, je lui dis mon courroux ,lui répète qu'il ne doit pas utiliser le mot "DÉSOLÉ" mais qu'il est en droit et devoir de résoudre mon putain de problème .. On a le sentiment moi et même moi que les choses pourraient éventuellement se débloquer avant la fin du jour.. Le manager appelle à la rescousse un autre manager, puis un autre encore se colle sur l'écran .. Une nuée de managers tels des mouches sur l'Apple se bousculent face à mon regard désabusé .. Quand tout a coup surgit le manager des managers, Lui saura , je le devine à son menton volontaire , lui saura dompter la plate bête .. Il est bientôt midi, on sent bien que l'apéro s'invite ..faut qu'on en finisse... je suis proche du break down, eux aussi .. Thé bigleux chien manager ( la je garde la correction automatique..tellement je me marre..)d'un tour de passe passe proche de la magie débloque la bête ..comme ça .. J'vous dis pas comment.... Le sait-il lui meme... Il est 12 h , je dessine une banane sur l'écran , les managers me remercient de mon talent ... mon IPad est activé après 9 jours d'intense silence..image.jpg

  • Porte ouverte au domaine de Mucelle

    Le carnet
     "Hiver 2013 en Jura"
     au domaine de
    Mucelle lors des portes ouvertes .
    je vous invite à le déguster en avant première ..!
     une bonne dizaine d'aquarelles
    seront accrochées.. 
    cirque narderant mail copie © 
     
          

    Le nuage en frôlant le piémont s'épuise
    Une giboulée déjà s’éloigne
    La forêt retient
    son souffle.
    Viendront d'autres traversées blanches
    la grisaille ira grain par grain vers le blanc
    tourbillon qui en
    ajoutant, enlève
     

    Thoiry le 3 septembre 2013
     
    Les "hauts de Thoiry" seront bientôt dans l'ombre après une journée de
    bise juste bien comme il faut, le soleil glisse lentement derrière la "Marie du Jura" qui  se découpe en contre jour,
    quel contraste avec le bassin Lémanique encore inondé  de lumière.
    Le Jura réchauffe son squelette,  le calcaire je le
    devine brûlant aujourd'hui. Dans deux mois la neige sera là-haut. Peut-être avant, je la guette chaque matin dès les
    premiers frimas.
    Je verrai le premier soupoudrage, pigments de blanc qui se posent sur la crête en laissant cette gamme
    de gris que je tente encore de traduire avec le frottis du pinceau sur le papier torchon de mes aquarelles.
    Je ne
    voudrai pas voir disparaître cette première offensive de l'hiver. Et il faudra attendre qu'il arrive cette fois pour de
    bon...
    L'hiver 2013 a pris son temps pour s'installer solidement, timide incursion à skis le 19  novembre au Reculet.
    (50cm vers 1500m..!)
    Ensuite l'hiver ici dans la Jura et ailleurs se déchaina.
    Je suis monté là-haut par tous les
    temps, deux ou trois fois par semaine, skis aux pieds, appareil photo autour du cou, j'ai souvent renoncé au sommet
    du  Reculet si souvent pris dans la tourmente.
    J'ai vu la neige s'accumuler, les corniches grossir, les chamois ne
    pouvant plus fuir, les flancs pris dans la couche de poudre..
    J'ai ressenti l'immense souffle de la solitude au dessus
    des stratus, le ciel qui se bouche en 2 minutes et le vent qui efface toutes traces.
    Du Tiocan à la Rivière, du soleil
    matinal au passage dans l'ombre versant
    Valserine.
    J'ai vu les alertes aux avalanches, les gueules de baleine
    menaçantes s'ouvrants dans la combe S.E.
    J'ai skié  d'autres itinéraires rendus possibles à skis grâce à l'enneigement
    exceptionnel. (250cm à l'abri du vent mesuré vers la Vattay..) plus de 7m de cumuls à la Faucille...
    Ce carnet de
    voyage en neige Jurassienne est un hommage rendu à cet hiver 2012-2013.


    DOMAINE DE MUCELLE
    Vin des Côteaux de l’Ain

    Pays de Gex
    Frédéric Péricard
    Viticulteur-Récoltant
    480, route de Mucelle
    F-01630 Challex
    Tél./Fax 04 50 56 40 29
    fl.
    pericard@wanadoo.fr
    Une fois n’est pas coutume. L’année 2013 est si tardive que je vous
    propose cette année de
    découvrir le vin nouveau ainsi que toute la
    gamme de vin avant la fin des vendanges !
    Journées d’automne
    au Domaine de
    Mucel le
    Le vendredi 27 septembre 2013 dès 17 h
    samedi 28 et dimanche 29 septembre
    de 10 h à 20 h
    aussi ...
    Le caveau
    dégustation est ouvert, de préférence sur rendez-vous, le soir de 18 à 19h00 et le samedi matin.
    L’abus d’alcool est
    dangereux pour la santé. Sachez consommer avec modération.
    Petite
    restauration
    toute la journée

  • Exposition internationale de portraits swiss art space

    swiss art space | place suisse des arts | schweizer kunstraum 

    Exposition internationale de portraits

     

    5 - 28 septembre 2013, Lausanne, Suisse 

     

     voici ma sélection:

    4 portraits tous acry sur toile avec marouflages

    cold Terri
    Cold Terri 
    80x60 gegout©adagp2013
    geneviève
    Geneviève
    80x60 gegout©adagp2013
    Keznia
    Keznia
     45x38 
     gegout©adagp2013
    Lolita et friend
    Lolita and friend
    70x60
    gegout©adagp2013
  • Un vieux monde nauséabond

    Il faut  se montrer, s'exposer .. et se vendre par tous les moyens
     Le public est devenu frileux face à la profusion des artistes en tous genres
     Les galeries sont devenues frileuses, et il y a un refroidissement du marché dans ce vieux monde saturé d'images de peintures  photos  objets  et  autres  créations artistiques.
     Le vieux monde veut du pétrole, des voitures qui roulent , des pécheurs qui péchent, des footballeurs qui jouent,  des filles qui baisent..
     Un vieux monde qui survit grâce à ces expédients est vraiment un vieux con de monde
     Le vieux monde sera luna park pour pays émergeants et vous artistes froggys, vous mettrez votre béret, votre baguette sous le bras, et vous vous gratterez les couilles pour les touristes émergeants..

     Et l'émergence de ce monde dont je rêve n'est pas là ou l'émergence pointe son gros nez avide de voitures qui roulent...
     Cela dit, si un "Chinois ou Russe  Indien émergent" achète ma peinture je ne dirai pas  niet..!

     Même s'il est mafieux.. me demanderez vous..?

     Le monde de l'art est une mafia, le monde entier est mafieux, sauf moi ..!

     Vue sur la galerie de "la Grange" à Romainmôtiers en Suisse, magnifique espace non mafieux ou je serai de nouveau présent en mai 2013

    la-grange.jpg

  • Le Prince des belles mers et des filles

     François Gabart, prince des  belles mers et des filles en général..

     à 15h20,ce dimanche 27 janvier,le François (encore un ..!) a officiellement franchi la ligne d'arrivée du Vendée globe à bord de "Macif" en 78 jours 2 heures 16 minutes et 40 secondes.

    J'étais moi-même sur place.

    Envoyé par le syndicat des peintres de la marine, j'ai eu le plaisir de croquer son arrivée.

    La mer que dis-je, l'océan était là fidèle, bien démonté mais sans plus.

    La diffucluté résidait pour le peintre que je suis à fixer cet événement sans me mouiller les pieds.

    Je crains beaucoup l'humidité  sur le bas du corps, je la crains  aussi sur le haut mais j'avais pris un parapluie.

    L'autre difficulté résidait donc dans le fait de tenir le bloc d'aquarelle,le pinceau la palette d'une main alors que l'autre devait maintenir le parapluie. C'eat pour cela que j'ai décidé de m'en tenir à une œuvre en camaïeu de bleu indigo, cette couleur va si bien avec l'intensité de cette victoire qui remonte le moral de la France au niveau de la mer..

      je vous donne la primeur de cette aquarelle qui immortalise à jamais le voilier MACIF (jai gommé toute identification publicitaire de crainte des représailles de la coucurrence)  que vous reconnaitrez entre mille dorénavant..!

     le-vainqueur.jpg

    aquarelle 32x24cm environ

  • Les bobo..zarts

    "Emois et embrouilles autour de l’intégration des œuvres d’art de plus de 50000 euros dans l’ISF."

    Lire la suite de cet article sur ce blog excellent et que je vous conseille donc de parcourir 

    Le blog de Christine Sourgins 

    Grain de sel 5

     
    Le gouvernement semble mainteant hésiter, ce qui en dit long sur le peu de crédit que l'on peut apporter à nos ministres qu'ils soient à l'éducation nationale, aux finances ou ailleurs...
     Vraiment regrettable, même si l'amalgame entre oeuvres d'art  et produits financiers existe lorsque l'on confond création avec spéculation...
     
    La spéculation  autour des artiste liés au star système représente une minorité de dits "amateurs d'arts" et pourtant cette minorité fait et défait le marché à son gré..    
    En fait il faut taxer la spéculation sur l'art comme sur toute autre valeur financière.
    Mais que l'on foute la paix au artistes... aux vrais... ceux qui n'attendent rien de l'état et d'un pouvoir quel qu'il soit..!
    Ni dieu ni maître ... sauf moi..!
    Allez, une petite aquarelle d'une rousse rebelle.. certainement une artiste rencontrée dans une vie antérieure.. 
    tête rousse aqua
    17x25cm aquarelle sur papier Arches gegout©adgp2012