Femmes

  • Pour faire respirer son regard

    40x40 1.jpg

    Je lui propose de fermer les yeux face à l'insolent soleil,

    je lui parle de paupières si lourdes, brûlantes..

    Je lui chuchote à l'iris des mots translucides.

    Je lui caresse le doigt dans l'oeil,

    lui souffle des reflets d'acier qui scintillent au fond de la pupille.

     
     
     
     
     
    une des peintures bientôt visible à la galerie JC Chambaz de St Genis Pouilly 
    40x40 acry sur toile gegout©
  • Avril est sur le fil

    Poussée d'acné juvénile , après la fin de l'impossible, le désir est là... impérieux , en quête de clito,  de morilles ou autres champignons qui fondent en bouche..  Et si le besoin est fort , l'image, la peinture sont la...   en attendant la morsure..la giclée...



    détail de Flo 154x116 acry et marouflage sur toile Gegout©adagp2014 

    détail tête.jpg


  • Un nu et des arbres

    Toujours dans la série "vintage"

    Je retouve à l'instant ce dessin d'une haie d'arbres.

    Dessin qui date de 1972.

    J'avais 21 ans, un bloc de croquis et un crayon.

    Ce dessin je crois m'en souvenir encore, quelque part en Franche -comté ou Massif central (camp de la Courneuve..?) pendant mon service dans un camp de l'armée. Je passais mon temps à faire des dessins  installé près de l'ambulance que j'étais censé conduire vers l'hôpital militaire le plus proche en cas de dégats corporels causés sur les bidasses qui jouaient à la guerre..

    gegout©adagp2014 dessin crayon graphite sur papier canson 40x30

    fait en 1972..!

     images-2013-2458.jpg

    et pour plus de sensualité

    ce dessin de nu fait hier soir pour montrer à une de mes élèves la position du modèle...

    nu feutre noir et jus acry 

    70x50 

    nu.jpg

  • Voyeur

     La fenêtre est un cadre ouvert parfait pour voir de l'autre coté, on pourrait facilement en déduire que la fenêtre fut inventée afin de laisser passer le regard.
     On peut bien sûr aussi regarder ceux ou celles qui regardent par la fenêtre, regarder ceux qui regardent
    J'ai toujours le souvenir de ce livre de Jean-Luc Henning qui se nomme "le voyeur"
     Bouquin qui date maintenant mais l'actualité du voyeurisme demeure, tant que dans nos demeures les fenêtres existeront..

    Juste en face de mon atelier il y a une maison avec des fenêtres. Celle du bas laisse entrevoir derrière de lourds rideaux les chaudes lueurs d'une cheminée. Celle du dessus est maintenant  fermée.les Volets ne s'ouvrent plus jamais.

    Chambre comdamnée à l'obscurité et humidité

    J'ai encore le souvenir de cette charmante voisine, robe de chambre blanche, poitrine penchée en avant. je l'imaginais sur la pointe des pieds, cul relevé, bras allongés très loin pour aller chercher ce qui tiendra le volet plaqué au mur. 

     petit format de Voyeurisme "vue nue"15x10cm acry et papier marouflé sur toile

    toile millésime 2009 avec collage et volupté

    gegout©adagp2014

     

  • Feu de glace

    Un bon livre,  c'est celui que l'on aurait voulu écrire.
     c'est en tout cas ma définition  du bel ouvrage 
     J'aurais aimé écrire "la dérive des sentiments",  ça c'est sûr !
     C'est un roman d'Yves Simon qui me colle à la peau, qui me donne comme certaines musiques un  frisson d'émotion.

    Le frisson qui me manque si souvent  quand je découvre une peinture.
    Ou ce situe l'émotion dans la peinture?
    Dans le choix et l'harmonie des couleurs,  dans la force du dessin, du trait , du geste..?
    Un peu tout ça je pense... et le reste aussi..

    flo futile 1

    une futile Flo 80x60 acry sur toile gegout ©adagp2013

     En parlant du rest donc de l'amour aussi ...

    Je viens de lire cette phrase

    " ce sont les premières secondes d'une histoire d'amour qui sont les plus importantes .." 

    sorti de ce bouquin "Feu de glace "

     écrit par Nicci et French. 

    ( il est vrai que sans ces premières secondes, il n'y en a pas de suivantes .. !)

     Bref, belle écriture pour ce roman qui parle d'amour  sans être ennuyeux..

     

     

  • Adam et Rêve

     

    Ce matin vision de rêve chez Satoriz (pour ne pas le citer..) Une très charmante femme, glamour mais sans excès passe à la caisse...devant moi car je lui ai fait signe de passer avant moi vu le peu de produits dans son panier...(eh oui je suis un bon gars...galant et tout et tout..)

    je jette tout de même un coup d'œil sur ce qu'elle dépose..sobrement...

    Un flacon de savon liquide bio pour la toilette intime... et un régime de bananes...

    Pas un régiment...Juste 5 ou 6 bananes ...


    Oui je sais, je suis un obsédé sexuel!

    Afin d'illustrer ce propos quelque peu grivois, un version toute fraîche de

    "Adam et Rêve"

    adam et rêve 180x180

    180x180 acry sur toile 

    certainement la der des der pour 2013

    Gegout©adgap2013

  • Engluée du plaisir

     Bien là, dans le vertige de la  peinture. Tes cheveux sont racines en plein ciel
     Plus de sud, plus de nord.
    Mes mains de géant, ivres du souvenir trouveront  un par un  tes cheveux. Englués de plaisir, collés de semence
    ils attendront le matin.

    3 états de Flo engluée du plaisir

    146x110 acry et marouflages nombreuex.. gegout©adagp2103

    images-2013-2018.jpg

    images-2013-2019.jpg

    images-2013-2021.jpg

  • Au secours..

    Flo a son regard de folle, un regard qui se transforme de minute en minute...

     Je tente de faire la sieste, je suis posé là juste en face d'elle, j'ai les pieds sur la grande table de l'atelier.. Flo me regarde.

    Son regard est déjà différent, elle est bien vivante, malgré les couleurs qui se heurtent dans ses yeux, le vernis acrylique est le liquide amniotique de sa folie..

     Je le sais , j'aime caresser son iris de la pointe du pinceau, lui irriter les pupilles..

    Vite, il faut là aussi en finir, passer à autre chose, aller sentir la neige qui me fait elle aussi des clins d'oeil...

    Flo-en-2013 1329

    Flo au regard  plus que vivant

    mais pas fini... 

     acry sur toile 65x50gegout©adagp2013

  • Froufrou amniotique

    Le frou-frou est à l'érotisme ce que le gélatineux est à la méduse..
     je me sens et vous devine .. médusé par ce propos qu'il va bien falloir expliquer 
     En fait c'est assez simple, il s'agit bêtement, bestialement.. du plaisir de peindre ou plaisir de manger, mastiquer..
    Peindre du frou-frou, c'est le plaisir de croquer une tranche de pain croustillante  juste éjectée du toaster..
     entendre au bout du pinceau le froissement d'un tulle rouge, d'une soie noire

    Peindre du gélatineux,  et s'enfoncer voluptueusement au profond des plus humides sensations

    c'est le plaisir de déguster une huître, croquer une moule, plaisir de mettre sa langue là ou ça bave..


    skull


     acry sur toile

     80x60 acry et marouflage

    Gegout©adagp2013

    Je devine que vous commencez à comprendre..!

     

  • Peinture amniotique

    Comment analyser le plaisir quasi suexuel ressenti quand le pinceau lourdement chargé de liant (médium acrylique ) glisse sur la toile ou mieux encore sur le papier marouflé sur la toile. Le medium acry est laiteux avec une consistance qui ferait penser à du sperme "bien chargé"

    Ce liant mélangé à la peinture modifie la couleur. On pose donc de façon aléatoire les gestes sans savoir vraiment le résutat final lorsque le liant laiteux sera sec permettant ainsi à la couleur de  montrer son aspect définitif.

     Ce matin seul face à une toile de 120x80 représentant une Flo dans les vagues, j'ai posé les lignes de cet accouchement. Cela se fit sans douleur et tout en couleurs.

     Liquide amniotique dégoulinant de plaisir sur le support

     Les arabesques naissaient sous le pinceau, le liant assurait la fluidité .. une heure après la messe était dite .. la peinture séchait dehors et les dernières traces du médium s'évaporaient.

     Flo son liquide amniotique 120x80 acry sur toile avec marouflage

    gegout©adagp2013

    libé accouchement mail 120x80

  • Erotica'13 à Lausanne

    A Lausanne par un beau soir d'été. de ce printemps qui relève la tête..

      Et le plaisir d'avoir été choisi comme lauréat avec Victor sanchez , un artiste belge qui présentait ici une série de toiles réalistes très sado-maso..

     Bravo encore pour le travail très pro des organisateurs de ce salon Erotica 13 et l'accueil très chaleureux

     Il faut encourager ce type de manifestation, les conditions de sélection sont claires, le coût raisonnable, l'espace adapté pour l'accrochage d'expos de qualité.. On a ici la sensation d'être des artistes respectés.

      Ce qui n'est pas chose courante dans ce monde du fric ou les artistes sont considérés comme des vaches à lait par des soi-disant "mécènes" peu scrupuleux..

    vernissage Erotica

     Une amie artiste et son travail . Kohlène Hendrickson

    vernissage Erotica

     Victor Sanchez et Gegout

     les 2 lauréats "peinture" de ce salon

    vernissage Erotica

     le mur Gegout avec 2 Flo éfeuillées..

  • Un livre d'art sur le nu actuel

    Après Courbet et "l'origine du monde"  je ne vois que Lucian Freud  ayant repoussé  les limites du réalisme.

    Courbet qui représente le sexe féminin comme il peint "un enterrement à Ornans" sans  la moindre trace d'idéalisme, la fosse  qui va recevoir le cercueil est comme le sexe de la femme, un trou, une cavité avec de la terre  ou des poils ... 

    Freud  fait le même constat clinique de la chair.. 

    Ce quelque chose déclencheur de désir condamné à pourrir


     Le livre que je vous présente avec mon travail sur Flo fait le point non exhaustif sur ce monde de l'érotisme pas toujours réaliste. Beaucoup de photographies, beaucoup d'artistes au féminin..

     Beau livre que je vous recommande encore.

    Livre disponible à mon atelier de la rocaille au prix public de 50€

     Je me ferai un plaisir de vous le dédicacer..


     

     

    nude-art--book.jpg

  • Entrouverte

    Entrouverte telle une porte fraîchement repeinte, rouge à lèvre lip stick  resté coincé dans l'ouverture.

    Sa bouche marque une coquetterie ou l'étonnement qui fige une expression.

    Flo marque un temps d'arrêt.

    55x46

    Flo bouche outrouverte

    55x46 acry et marouflage sur toile

    gegout©adagp2012

     

  • La pinky Lolita

    Rencontre improbable là au bord de central park en plein NY. La fille en rose pose, assise sur le trottoir, la tête baissée.

    Son age ? peut-être 7 ans, je n'ai pas osé l'aborder, les caméras sont là, silence on filme...

    détail de pinky Flo Lolita, acry sur papier 120x70 gegout©adagp2012

    la pinky girl

    Sa présence aura marqué en tout cas  cette journée passée entre central parket la recherche stérile de spots pour mes paysages aquarellées.

    En fait, une journée passée à regarder les gens d'ici qui sont comme les gens de là-bas ou d'ailleurs..NY city se porte bien, central park se porte bien, les arbres fleurissent, d'autres meurent comme partout et même ailleurs.

    Les Lolita sont en fleurs, les blacks aussi.. belles avec ce qu'il faut de fesses..une de chaque coté du corps qui n'attend rien d'autre pour assurer son déplacement.

    Tient, il pleut, ô pas grand chose.. deux ou trois gouttes de printemps, et pourtant.. les silhouettes sont prises d'un mouvement qui s'accélére.

    Ou se trouve  le chapeau casquette, l'abri, le parapluie..


  • Impacter l'implant

    Juste rentré d'une visite sur les pages google qui ciblent l'implant mammaire, je peaufine l'apect gélatineux de mes dernières peintures.

    L'envie est grande de faire une série de sculptures en silicone d'implant. L'envie ou le désir de toucher cette matière qui n'est pas sans rappeler la chair dont elle assure le manquement...

    Corps translucide et gélatineux, le matériau est fiable, ici on joue la transparence et pourtant certains produits industriels sont discrètement intégrés .. Les agences de contrôle du produit n'y voient que du feu... Normal, ici tout est transparent..!

    Bon et après..

    Les femmes touchées par les implants déficients sont légion. 500 d'entre elles auraient déposé plainte auprès du fabricant..  Toutes ces femmes caressées là ou le regard devine l'ajout. Toutes ces femmes à la poitrine haute acceptaient  la présence chez elles d'un corps étranger.

    J'en pleurerais  et je n'ose pas imaginer l'angoisse.. là au niveau du coeur

    que certaines de celles qui me furent prochent ressentent.

    Pour elles cette peinture qui sera présente au Mans pendant

    Pulsart avec le groupe des 109.

    flophelia fin

    Flophélia.. 147x112cm acry et nombreux marouflages sur toile

    Gegout©adagp2012

  • La crainte de la peur

    Aragon .. quel con..

    Je l'aime quand il est chanté par Ferré ou Ferrat..Le poète est respectable, mais aller dire que la femme est l'avenir de l'homme, c'est trop gentil pour l'homme en question. D'abord, quel homme..? vous, moi l'homme est avec un grand H.

    Flo fleur jaune 100x80 acry et marouflage sur toile

    sa-fleur-jaune.jpg

    La peur a toujours été l'avenir de l'homme, la peur et rien d'autre, la peur de vivre, la peur de mourir..

    la peur de lui-même, la peur de la femme..

    la peur de la peur..

    l'être humain est un lapin plus ou moins chaud, j'allais dire cheval, cet animal à l'apparence de force et de puissance... qu'un rien affole.

     

  • retour d'Est, retour d'âge, rose fanée,

    De quoi vivre dans l'air qui plane.. suspendu aux grandes lèvres du temps qui fuit.. même le dimanche après midi.
    Je dédie cette photo à toutes les grands mères qui furent pour certaines d'entre elles.. de si belles plantes..

    Gegout ©2010

    rose fanée 2