Images

  • Morpho seria

    Publié le 23 juin 2015 par Alain Gegout

    acry sur papier acry sur papier

    Déjà , la magie s'épuise, le jeu devient routine, il faut réactiver les hasards, franchir la ligne jaune, et surtout ne pas s'assoupir comme on le ferait volontiers sur le sable chaud. L'art se couche sur un lit de hasard parsemé de lames ....

     

  • Biennale de la photo en France voisine

    il vous reste 48h pour voir l'expo.. Très belle édition, ne manquez surtout pas cet événement de la photo en Pays de Gex ..!
    je serai présent le dimanche après midi .. il fera moche et la salle Pierre Jaques sera votre refuge ..

    la 11 ème Biennale de la photographie à Versonnex, dans la superbe salle Pierre Jaques.
    La Biennale c'est 16 photographes dont 2 invités d'honneur

    Messieurs Bruno Toffano et Jean-Christian Hunzinger.

    L'exposition ouvre ses portes

    jusqu'au dimanche soir 26 Avril 


    Je présente dans cette belle édition 2015 9 photos. Photos format 60x40 photos qui laissent la part belle à la couleur.rain 3.jpgbleuet.jpg flou great canal.jpgpneu tracteur.jpg

    un aperçu ici ..   

    biennale affiche.jpg

  • Simplifiez, priez pour nous..

    heure hiver mail.jpg

    "Simplifiez, priez pour nous":

    Jeu de mots pour dire le combat que cela représente . L'artiste doit faire simple , ne pas fatiguer la peinture.
    La neige nous montre souvent l'exemple, ici sur la photo d'un chalet d'altitude dans le jura.
    La nature a horreur du vide , ce n'est pas la nature qui s'en arrange assez bien (du vide) c'est l'être humain qui veut occuper l'espace, lui enlever cette part de mystère, investir le monde, avec des mots, de la couleur, des notes et ne laisser qu'une toute petite place au silence, au presque rien...
    j'étais hier au sommet d'un modeste Reculet dans le jura.

    Pas de trace, la neige me montrait une fois encore ce quelque chose qui nous échappe trop souvent , la sobriété..

  • Un paysage de caractère ..!

    Je voulais  juste vous offrir la vision d'un monde remodelé, un monde redessiné.. un monde ... et un paysage de caractère...

    Si vous ne pouvez pas lire les légendes, il est temps pour vous de faire l'achat d'une paire de lunettes..!

     Meilleurs vœux à vous ..

     Alain

     chaine mt blanc copie.jpg

  • La sensation du matin de maître Gegout .

    v1 2014 Couverture alain gegout.jpg

    Le monceau de KDo dépassait maintenent la hauteur de ma fenêtre, déjà l'air commençait à rougir... Au loin la sirène du père striait le noir de folles zébrure.. Il me fallut beaucoup de courage pour détacher le ruban qui entravait mes jambes , je repris mon souffle, le sol gisait à mes pieds gluant de savantes vomissures ...je ne voulais plus voir, plus sentir l'odeur fétide des rouges rubans...il fallait s'arracher, un état d'urgence enflait dans mes poumons inondés de larmes blanches..Les brigades Kdo tueuses tentèrent une ultime attaque, toutes tentacules tendues ... Mais j'étais deja trop loin, trop haut de leurs sanglantes caresses. les bruits de papier froissé, la sirène du père, le cri des enfants , tout cela s'estompait dans les lambeaux de l'aube....j'étais de nouveau libre, je sortis de ma poche le GPS dernier cri, je lui fit un dernier sourire et le jeté tout neuf encore dans son étui... Il fit dans le vide sidéral un dernier cri , un ultime râle ..

  • Avril est sur le fil

    Poussée d'acné juvénile , après la fin de l'impossible, le désir est là... impérieux , en quête de clito,  de morilles ou autres champignons qui fondent en bouche..  Et si le besoin est fort , l'image, la peinture sont la...   en attendant la morsure..la giclée...



    détail de Flo 154x116 acry et marouflage sur toile Gegout©adagp2014 

    détail tête.jpg


  • l'art au printemps

    Je lisais un livre qui s'intitule: "La philosophie de la pauvreté", et je me suis bien amusé en regardant certains dessins et textes qui accompagnent le propos;
      Lorsque l'on a peut d'argent et c'est le cas de la plupart des pauvres, il est conseillé de décorer sa maison, sa rue, sa cité, son quartier avec des branches plutôt qu'avec des fleurs chères, plus chère qu'une branche coupée sur un arbre sauvage  dans le quartier en question.. Ben oui c'est vrai !
     La candeur de certains me touche..
     Ces propos étant illustrés de croquis  qui montrent le bien fondé du conseil.
     Voici mon conseil pour la journée, mettez des rameaux sur votre chapeau, plutôt que des fleurs qui se
    faneront rapidement.. ou alors mais seulement si vous faites dans l'art et plus précisément dans la peinture , collez des déchets de couleur séchées que vous aurez collecté dans votre atelier hyper souillé de taches en tout genre
    ..

    bleu^tre bon.jpg

     

    Voici ici un exemple illustré

     

    Flo bleuâtre 80x60 acry sur toile

    gegout©adagp2014

  • Cucul ce couple

    Je passe une partie de la journée, le regard  passant de la peinture qui se fait à la fenêtre qui ne bouge pas.

     Bref, je passe le temps... de temps en temps, les yeux dérivent vers la montagne en partie cachée par une horrible maison de village
    .giboulee.jpg

     Non, je n'en veux pas à cette facade qui aussi sait me renvoyer une lumière violente dès le matin


     Par la fenêtre, pendant ce temps le temps passe chargé de blanc menaçant, le paysage est coupé en deux, coupure verticale, une partie visible et l'autre plus ou moins importante qui disparait derrière un rideau opaque qui se déplace du nord vers le sud, une giboulée passe chargée de neige. Ou se trouve la limite P-N (pluie neige ) là ou la montagne se coupe elle aussi en deux,  montagne noire  et blanche, ligne horizontale et régulière qui dit la neige, qui dit la pluie.

    La peinture qui se fait... un peu cucul ce couple soudé à jamais .. 

    flo-duo-tetes.jpg

    un petit format 40x30 acry et marouflage sur toile

    gegout©adagp2014

  • Alter ego

    J'ai coupé la tête  à ce mousquetaire tirant la langue, et j'ai pris sa place là-haut au sommet de son corps; On fait toujours une part de soi -même en dessinant un portrait , je le constate avec les élèves de l'atelier si souvent.

     J'aime beaucoup travailler avec ce jeu de marouflages, les papiers se collent les uns sur les autres, dans cette peinture "auto-portrait" , il y au moins 6 couches de papier marouflés.

     Comme si nous étions interchangeables l'un et l'autre.

     Tiens aujourd'hui tu me prêtes ta tête et je te confie la mienne..
     du papier et bien d'autres choses, assiettes et trucs bidules
    format maison de 98x 75 au pif

     Une partie de s
    on histoire à lire ici


     
    La Flo du jour qui a un passé chargé d'histoire qui font frissonner
     Cette toile est chargée de toutes nos poisses..
    Mon ami Manu Ratouis l'avait accrochée sur ses murs, et son Etiopathe lui avait dit qu'il fallait qu'il s'en débarrasse ( elle représentait à l'époque une poupée.. chargée de matière) je lui reprends donc cette toile qu'il avait acquis ..  un an après cette sentence, le chalet de mon pote Manu brûlait totalement...
     Cette peinture maintenant calmée fait dans la dentelle,

    elle aussi cache dans ses froufrous, secrets et parfums volés
     

  • mood for fog

     "Plus loin que le brouillard

    le petit bois rugit

    comme une grande forêt"

     rochers reculet

     Ce matin séquence hésitation..

    je scrute le ciel , passant d'une fenêtre à l'autre, d'une webcam à l'autre.

     Le ciel est déjà prometteur d'une belle perturbation, sous le Mt Blanc invisible je devine les restes du foehn qui s'évanouit,trainant encore cette pisseuse lumière  pour un dernier instant. Vade retro foehn tiédasse, fout l'camp  et laisse enfin venir le silence qui tombe..

     La neige est un bruit qui s'arrête, un silence qui tombe..

     J'ai fini par aller vers elle ce matin, une fois encore et c'est pas fini, la sentir de tout mon nez..

     Comment peindre le brouillard sans l'avoir mangé..? 

     Comment peindre le vent sans l'avoir senti crépiter sur les joues ..

    depuyis thoiry le ciel du matin

     2 aquarelles faites à l'atelier après la tourmente de ce jour

     gegout©adagp2014

  • Miam miam la couleur sans colorants

    Le lien entre cuisine et peinture est là dans cette photo, ensuite on peut s'amuser à transformer cette photo en peinture,  travail laborieux  que je laisse maintenant à d'autres...
    J'ai d'autres crèmes à fouetter..!
     Je me souviens des Polonais  peintres du début de la mondialisation.. Ils arrivaient droit de la-haut avec un savoir-faire effarant, et ils faisaient de la peinture hyperréaliste à un tarif défiant toute concurrence!
     C'était en 1990 , maintenant ils sont devenus trop chers et ils picolent...alors que les Chinois eux..!

     Ah... caramba...!

     j'apprends que les Chinois délocalisent...

     en France ..?

    Maquarons-coulleurs.jpg

    et une Flo sur fond d'outremer du jour

    61x50 acry sur toile et marouflages

    flo outremer sky

  • Déjà 4 ans...

     Rasta, ma plus fidèle compagne est partie rejoindre ceux qui hantent le grand désert blanc..
     Rasta allait sur ses 15 ans gaillardement,  tout à coup au mois de Novembre et pour la 1ère fois, elle eu de grandes difficultés à nous suivre sur la neige poudreuse. Depuis elle n'est pas retournée en montagne. Elle me regardait partir, sans réagir vraiment, les yeux grands ouverts..

    Le matin du 26 janvier 2009, (il y donc 4 ans) Rasta s'échouera au fond du jardin. elle passa la journée réfugiée là, prête pour le dernier voyage .. je le lisais dans ses yeux ..
     Il serait trop long ici de faire son carnet de courses, juste vous dire qu'elle a fait la plupart des courses à skis avec moi, avec nous, pendant 14 ans, c'est vous dire ! Les pentes raides ne lui faisaient pas peur quand la neige était bonne, et sur le forum de "camp to camp", rasta aurait pu se faire appeler "Rastar" voir lien link
     Qui ne se souvient pas de rasta, toujours derrière moi sauf lorsque la trace d'un chamois ou autre animal plus craintif qu'elle la détournait du droit chemin !
     Son état de santé s'est vite dégradé, et la paralysie de l'arrière train date de la semaine dernière, ce soir une injection léthale fut sa délivrance..
     rasta au dernier jour de sa vie Aquarelle Gegout©2009
    Rasta

  • Voyeur

     La fenêtre est un cadre ouvert parfait pour voir de l'autre coté, on pourrait facilement en déduire que la fenêtre fut inventée afin de laisser passer le regard.
     On peut bien sûr aussi regarder ceux ou celles qui regardent par la fenêtre, regarder ceux qui regardent
    J'ai toujours le souvenir de ce livre de Jean-Luc Henning qui se nomme "le voyeur"
     Bouquin qui date maintenant mais l'actualité du voyeurisme demeure, tant que dans nos demeures les fenêtres existeront..

    Juste en face de mon atelier il y a une maison avec des fenêtres. Celle du bas laisse entrevoir derrière de lourds rideaux les chaudes lueurs d'une cheminée. Celle du dessus est maintenant  fermée.les Volets ne s'ouvrent plus jamais.

    Chambre comdamnée à l'obscurité et humidité

    J'ai encore le souvenir de cette charmante voisine, robe de chambre blanche, poitrine penchée en avant. je l'imaginais sur la pointe des pieds, cul relevé, bras allongés très loin pour aller chercher ce qui tiendra le volet plaqué au mur. 

     petit format de Voyeurisme "vue nue"15x10cm acry et papier marouflé sur toile

    toile millésime 2009 avec collage et volupté

    gegout©adagp2014

     

  • Fées d'hiver

     Faits divers en janvier
     Une avalanche ici,un chien écrasé là...

    Les Aventures du Flamby le mâle dégrossi, On s'en fout..

    photos-2014-2272.JPG

    Une Flo  sur fond orange amer, avec ou sans vodka?

     100x80 acry et marouflage sur toile Gegout©adagp2014

     Et vous ?
     N'êtes pas mort par ce beau dimanche sous une avalanche ? sous une couette trop moite ?

     Bon et bien...tant pis, vous ne ferez pas là Une de Closer, même pas celle du Gessien..!

    ( "le gessien" une feuille de chou du Pays de Gex..)

  • Retour aux pinceaux

    Retour à l'atelier ce matin.

    J'ai une peur bleue de toutes les couleurs, je regarde les murs, mes peintures, mes pinceaux, et je me sens comme un puceau..

    Peindre encore avec cette énergie qui coule dans mes veines.

    Flo-et-peintures-en-2014 2258

    Adam et Rêve, suite.180x180 acry sur toile

     gegout©adagp2014

     

     Il me fallait un grand format pour tenter cette transition.

    Passer des immenses paysages blancs ou je me suis retrouvé à cet univers cadré de la peinture.

    Flo-et-peintures-en-2014 2253

     Sortir du cadre, et laisser respirer la toile

    Flo-et-peintures-en-2014 2254

     Je pense à voir ressenti ça aujourd'hui dans le silence de l'atelier rythmé par Purcell. 

    Flo-et-peintures-en-2014 2257

  • La dame brume

    Une transparence bien de saison a titillé ma pupille. Une lumière venue de nulle part...  toute diffuse, voire confuse vint ce matin, me dévoilant ses invisibles charmes et me laissant haletant...

    Ce streep tease fut fugace... un rien .. de nada... le voile ensuite se replia..

    sans le moindre faux pli... tant pis... 

     Ou se cache Nadja..?

    decembre mail

     

     

  • Drapé de rage

    Retrouver dans un carton un papier bien rangé, non rongé... qui date de 1977. Jouer avec  ce dessin, soudain, comme pris d'une envie de rejeter loin très loin cette fuite du temps, barbouiller de désespoir ce beau drapé fait il y a 40 ans .

    40 ans de peinture, de dessin, toujours la même rage face à ce temps cruel qui nous chiffonne, nous grignotte et nous laisse en miettes face à nous même..

    voici le résultat

    77 13

     dessin  encre et crayon carbon65x50

    1977 >2013

    gegout©adagp2013

  • Une giboulée de mots à éditer

    Voici une partie des textes qui entreront dans l'édition de ce livre d'art que je cherche à éditer

     LIvre d'art illustré de mes aquarelles sur un Jura en hiver 2012-2013

     

     d'autres textes et peintures à venir

     

    Je cherche un éditeur, merci de me donner vos idées

    crêt de chalame

    Le nuage en frôlant le piémont s'épuise
    Une giboulée déjà s’éloigne
    La forêt retient son souffle.
    Viendront d'autres traversées blanches
    la grisaille ira grain par grain vers le blanc
    tourbillon qui en ajoutant, enlève

     

    brume

    Thoiry le 3 septembre 2013
     
    Les "hauts de Thoiry" seront bientôt dans l'ombre après une journée de bise juste bien comme il faut, le soleil glisse lentement derrière la "Marie du Jura" qui  se découpe en contre jour, quel contraste avec le bassin Lémanique encore inondé  de lumière.
    Le Jura réchauffe son squelette,  le calcaire je le devine brûlant aujourd'hui. Dans deux mois la neige sera là-haut. Peut-être avant, je la guette chaque matin dès les premiers frimas.
    Je verrai le premier soupoudrage, pigments de blanc qui se posent sur la crête en laissant cette gamme de gris que je tente encore de traduire avec le frottis du pinceau sur le papier torchon de mes aquarelles.
    Je ne voudrai pas voir disparaître cette première offensive de l'hiver. Et il faudra attendre qu'il arrive cette fois pour de bon...
    L'hiver 2013 a pris son temps pour s'installer solidement, timide incursion à skis le 19  novembre au Reculet.(50cm vers 1500m..!)
    Ensuite l'hiver ici dans la Jura et ailleurs se déchaina.
    Je suis monté là-haut par tous les temps, deux ou trois fois par semaine, skis aux pieds, appareil photo autour du cou, j'ai souvent renoncé au sommet du  Reculet si souvent pris dans la tourmente.
    J'ai vu la neige s'accumuler, les corniches grossir, les chamois ne pouvant plus fuir, les flancs pris dans la couche de poudre..
    J'ai ressenti l'immense souffle de la solitude au dessus des stratus, le ciel qui se bouche en 2 minutes et le vent qui efface toutes traces.
    Du Tiocan à la Rivière, du soleil matinal au passage dans l'ombre versant
    Valserine.
    J'ai vu les alertes aux avalanches, les gueules de baleine menaçantes s'ouvrants dans la combe S.E.
    J'ai skié  d'autres itinéraires rendus possibles à skis grâce à l'enneigement exceptionnel. (250cm à l'abri du vent mesuré vers la Vattay..) plus de 7m de cumuls à la Faucille...
    Ce carnet de voyage en neige Jurassienne est un hommage rendu à cet hiver 2012-2013.

    cirque narderant mail copie ©

  • L'Odalisque ( la grande)

    Tous les amateurs de grande peinture connaissent cette toile peinte par M Ingres au début du 19 eme siècle . La grande Odalisque a fait parler d'elle presque autant que l'origine du monde de Courbet.image.jpg On a parlé de son dos si rond, si riche en vertèbres, on a dit son sein bien visible , si riche en silicone, on a osé même parler d'un troisièmes sein , ou d'un goitre naissant. M Jean Dominique Ingres devait bien rire de ces commentaires, lui qui jouait avec les rondeurs de son crayon mine de plomb. Mais au chapitre des aberrations de cette peinture , peu , sauf erreur de ma part, ont commenté la bizarrerie de son cou. Prenez le temps d'observer sa nuque juste la derrière l'oreille bien visible. Vous noterez cette fusion incroyable du turban qui vient se greffer sur le cou, comme si elle était née avec ce turban tout naturellement... Cette aberration relève d'une distorsion que je ne comprends toujours pas.. Sur ce ... Je pars vers le Tyrol croquer qqs chalets . De retour vers le 7 juillet Je vous souhaite enfin du soleil , du serein soleil , sans cataclysme .. Merci de votre regard.

  • Artiste défiguratiste

    flo-casanova-fin.jpg

    Flo Casanova à Venise 146x89cm acry sur toile avec beaucoup de marouflages 

    gegout©adagp2013

    "artiste défiguratiste"

    Je tente ce néologisme ici.

    Depuis le temps que l'envie et le désir de voir ce mot "défiguratif " enfin admis dans le language courant.

    Défiguratif: adj

    Qui est la volonté de défigurer dans le sens d'abîmer une représentation plastique jugée trop réaliste.

    En fait, cette bataille menée pour un art qui serait autre chose que  de

    la beauté aseptisée ne date pas d'aujourd'hui.

    Breton disait " la beauté sera convulsive ou ne sera"

    Picasso et d'autres avant lui brisent tous les canons de la beauté issus de notre culture judéo-chrétienne.


    Il s'agit encore et toujours pour l'artiste de proposer au regard d'autres visions, d'autres sensations face au réel dit "réaliste"

    Cette préoccupation devient essentielle pour des peintres comme Bacon Soutine Reyberolle et tant d'autres.

    Je me rattache à cette famille qui n'est pas identifiable si simplement.

     Pas de références aux peintres dits de "l'agonie", pas forcément de liens avec la famille des expressionnistes.

    Me concernant, laisser une place déterminante au hasard dans tout acte pictural.

    Laisser faire la peinture pour que vive la peinture... en toute liberté.