Suisse

  • la part du blanc

    Expo  Gegout avec Monica Mariniello à la galerie François Fontaine

    NOUS SERONS PRESENTS CE SOIR POUR LE VERNISSAGE 

    ROUTE DE CREDERY 47,  1242 SATIGNY 

    GENEVE CH

     info@galeriefrancoisfontaine.ch

    www.galeriefrancoisfontaine.ch

     

      invit.jpg invit texte.jpg

     

     

    Au cours de son existence d'arbre, l'arbre se développe, il grandit devient lui aussi de plus en plus droit et raide, et il finit par assumer son état d'arbre sans état d'âme.
    Je ne sais rien de ce qui se passe dans l'âme de l'arbre, alors j'envisage des hypothèses.
    Je le côtoie, le devine, le remarque et le regarde intensément quand il est différent des autres dans sa solitude, dans son attitude, je partage un instant de sa vie.
    Arbre, membre tendu vers le ciel, ou courbé vers ses racines.
    On ne s'attarde pas dans le quotidien d'un arbre, sa vie est souvent silencieuse, juste quelques rugissements dans le vent, une dernière feuille morte lui échappe sans bruit par un jour gris noir de novembre.
    Les arbres que je dessine, que je peins à grands gestes ne sont pas des arbres, ils sont dessins ou peintures, et pourtant ils sont aussi ce que je devine de leur existence, ils sont ce que je ressens de notre destin.
    Alain Gegout

  • douceur attitude

    douceur attitude....

    Publié le par geg

    voeux
    voeux

    En 2016 adoptez la douceur attitude...
    Faites vous fondre aux rayons du réchauffement.. devenez miel, huile d'argan, beurre maître d'hôtel, persillade, escalope cordon bleu, escargot dégoulinant, huitre baveuse, fondue aux trois fromages, jus de grenade.... bref, explosez vous ...
    Evitez la margarine aux oméga 3 ou 6.. c'est une arnaque .. évitez aussi les balles perdues de chasseurs en quête de leurs balls..
    Vivez la vie à mort...!

  • Les Clips arrivent

    C'était hier , il est 10h06 ou un peu plus , je ne sais pas on ne se voit pas les pieds tellement l'obscurité est présente. De suite je pense à la fin du monde ou pire encore...je n'ose plus sortir, je suis maintenant réfugié sous la table, j'ai de quoi tenir un siège, des litres de saucisson, de bières et grands crus de toute provenance... L'obscurité prend toute la place dehors , je n'ose pas mettre la lumière, je vais me faire remarquer, je débouche le plus discrètement possible une autre bouteille, ( une de celle que mon copain FIFI venait de m'offrir ..il est si généreux avec moi qui suis son maître..) les tannins font de l'effet , le rouge sombre évoque un grand Bordeaux .. Je ne parviens pas à lire le millésime .. Tant pis je repousse l'angoisse du noir en buvant du rouge..il est peut être plus tard, peut être que la nuit remplacera le jour à jamais .. En effet il fait nuit noire maintenant, le silence oppressant résonne dans mon crâne et je n'ai pas mis mon casque ..
    Tout à coup, je devine un souffle, et ce souffle est accompagné ou suivi je ne sais par un fffrrrrrrooooofffrrriiiiffoooooo.... Puis plus rien...
    Je reste blotti sous la table je ne sais combien de bouteilles encore .. La lumière est là, elle inonde le paysage... J'ose enfin remuer un orteil, bouger une oreille, finir la bouteille... Et jeter un regard hagard par la fenêtre qui donne sur la terrasse.
    Sous le soleil exactement je perçois une forme inconnue, sorte de silhouette perchée sur un des arbres récemment étêté..
    Les clips venaient de ma laisser un message sur la table du salon extérieur en bois exotique traite régulièrement à l'huile d'Alain.
    Les clips ont une écriture que je parviens à lire après avoir bu moulte bouteilles de grand cru (tous offerts par FIFI que je salue ici)
    Les clips disais-je m'offraient en cadeau de bienvenue une spécimen de leur origine.. Le message précisait aussi le comportement à avoir en cas d'invasion des Clips.
    Ne pas crier, ça ne sert a rien car ils n'ont pas d'oreilles, ne pas les nourrir car ils n'ont jamais faim, ne pas tomber en amour pour eux car ils ont le cœur de Pierre qui ne tombent jamais en panne..
    Voici une photo faite lors de la découverte de ce spécimen at home..

    clips .jpg

     
  • Le Chêne sous l'emprise de Claude Goretta

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Au pied de cet arbre, ce chêne majestueux, bien des choses se sont passées.. que je vous laisse imaginer .. entre autres, tournage d'un film avec Depardieu et Marlène Jobert dans les années 70.. 80, qui...
     
     
     
     
     
     
     
    Icône Public
     Public 
     
    Partager
     

  • Etre assez fou pour ne pas le devenir complétement

    cabinet 3.jpg

    cabinet des curiosités du sculpteur Michel Hirschy

    Fou, crazy, mad
    toc, toc..
    what that's mean ?
     Je me souviens de cette phrase qu'un certain D.  Neuenschwander  aimait citer
     Je  pensais à lui en regardant la face W du Tenneverge qu'il fut le seul à descendre à skis en 1987
    " faire une folie par jour pour ne pas devenir fou"
      Et combien j'aime cette folie qui avance masquée,  ce regard qui perce la raison
     Le regard de ceux que j'aime frôle la  jolie folie si douce..
     Folie ou tout simplement envie de vivre un peu plus fort chaque jour
     Comme ça , parce que l'on a pas le choix.
     Parfum de douce folie ressentie hier lors de la visite d'un sculpteur qui a son atelier au bord du lac de Joux .

     Ce sculpteur fait dans le bas relief, sa formation académique lui permet aussi d'être un restaurateur de sculptures des différents musées qui lui confient des pièces abimées . 

    Cet académisme  de facade cache un monde ou l'"érotisme gothique" a une présence  intriguante... inquiètante..

    cabinet-michel.jpg 

     Michel Hirschy m'a dévoilé une partie de son cabinet des curiosités.. 

     J'ai pensé à l'univers de Clovis Trouille , un peintre surréaliste totalement décalé  comme lui  

    Michel Hirschy et une promenade dans son univers décalé intemporel

     univers ou les fantasmes érotiques  remplissent l'espace

     Belle découverte en tous cas, j'espère exposer avec lui en 2014 si notre galèriste Luc Doret est OK pour ce "tant d'aime" improbable.;

     

    cabinet-2.jpg