10/11/2013

Voltaire disait

Journée ou le blanc tente de couvrir le haut paysage qui se dresse là derrière mes yeux..
Journée concentrée sur Voltaire et ses écrits, cela occupera une partie de ce dimanche de novembre qui n'est mois qu'à demi..!
Voltaire parlait comme ça des Français de son temps ,

il disait qu'ils étaient hommes qu'à demi...

De Gaulle disait  lui que les Français étaient des veaux..


 Bref, place à un extrait de correspondance de Voltaire.
"Vous me direz : Mais quelle rage de faire des tragédies en quinze jours ! Mes anges, je ne peux faire autrement. Il y avait un peintre élève de Raphaël qu’on appelait Far presto, et ce n’était pas un mauvais peintre. Je vais vite, parce que la vie est courte, et on fait comme on peut. En tout cas, vous aurez le plaisir de lire du neuf, cela vous amusera, et j’aime passionnément à vous amuser."
au comte et à la comtesse d’Argental, 23 juillet 1763
au-travail-
Je peins donc comme lui écrivait .. vite comme si le temps devait finir à chaque seconde..

 en fait c'est ce que le temps fait .. il s'arrête entre chaque seconde et recommence encore et encore ..

 Chaque seconde est un brouillon de la suivante..!

21/02/2013

Pfffffffff...

 

Comment décrire la fin de l'écriture sans utiliser le mot "révolution".

 Je ne trouve pas les mots face à cette éventualité dont parle aujourd'hui un magasine.

"Le point" fait le point sur la disparition annoncée de l'écriture à la main, à la plume qui avait déjà disparue depuis belle lurette, au stylo, crayon..

 Place à l'apprentissage du clavier dès le plus jeune âge..on gardera juste un rudiment de l'écriture à la main pour notre cerveau qui en demande afin de mémoriser et de ce fait favoriser la lecture... Car lorsque on lit, on écrit...  le cerveau ne ferait pas de différence entre ces deux exercices.. 

Ben ça alors...

Cela devrait en arranger plus d'un  à l'heure de la correction automatique.. Plus de souci avec le participe passé et autres fantaisies de nos langues archaïques.

Je lisais un compte rendu officiel sur un site sponsorisé par un grand de l'industrie Cocorico du matos de montagne, j'étais effaré par le nombre de "fôtes d'ortografes" dans cet article écrit par un freerider de haut niveau..

On ne nous dit pas tout..

L'apprentissage du calcul devrait lui aussi disparaître...le calcul, l'écriture, la dictée...exit....la poésie se ferait de façon automatique...la peinture aussi..!

L'écriture automatique. Ca me rappelle quelque chose..C'est André Breton qui sera content.


On ne nous dit pas tout..
Le travail devrait lui aussi devenir obsolète, le travail et ce qui va avec.. Le mot "salaire" est d'un vulgaire... et de plus c'est dévalorisant..

Moi, je m'en fous , je suis maintenant un retraité, un vieux con diront certains..mais je m'en fous... J'irai mourir là haut sur la montagne, ou je continuerai à me faire plaisir, je ne sais pas encore quelle option choisir .. mais je m'en fous, j'ai le temps, celui qui est derrière moi,  et celui qui passe à l'instant même.... 
 Comment on écrit... Pfffffff..?

 flo qui n'en pense pas moins
100x80 acry sur toile avec marouflages
gegout©adagp2013 

flo boudeuse fin

 


26/02/2012

les mots qu'on jette s'émiettent en lettres

Au hasard du regard qui s'égare

Je vois des mots qu'on jette

s'émiettent en lettres..



Enveloppe Gegout©adagp2012

enveloppe.jpg

 

 

23:52 Publié dans Jeux de mots | Tags : lettre, écriture, enveloppe, gegout | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

20/10/2010

Une poudrée, une giboulée

Les deux si possible, qui se nourrissent l'un l'autre..

Mais peindre d'abord, écrire viendra après.

Regarder par la fenêtre entre 2 lignes , entre 2 coups de griffe  rageurs sur la toile qui n'y est pour rien. Laisser déborder l'oeuvre, la voir se tordre devant ses yeux. Ne rien faire qui puisse la sortir de sa convulsion, entretenir la braise, et tout à coup se dire que la messe est dite..

par la fenêtre de l'atelier ce matin , le ciel anthracite fait espérer une giboulée sur les crêtes du Jura.

La neige est là-haut et j'ai mal à la neige

atelir par la fenêtre octobre 2010

17:45 Publié dans art et création | Tags : art, atelier rocaille, neige, écriture | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

27/03/2010

Manière

"Manière" est un livre écrit par Joël Bastard. On parlera de roman, mais en fait il s'agit plutôt d'un récit.
"Manière" c'est Myriam, une fille pas gâtée par l'existence, Joël Bastard vous parle d'elle, elle quelque part dans le Jura, dans un hospice ou elle travaille dur.
Je ne dirai rien d'autre de ce récit, vu que je n'ai encore lu qu'une trentaine de pages.
Manière me suit pendant ce w-end à la montagne, de l'hôtel ou je suis la vue est imprenable sur Beauregard pris dans la brume. Je sais qu'il neige, je la regarde droit dans les flocons, tomber par la fenêtre.
Manière se lit comme on regarde la neige tomber, c'est naturellement naturel, pas ostentatoire pour deux flocons. 
"Le sujet c'est la peinture" diront les peintres que je reconnais appartenants à ma tribu.
Le sujet c'est l'écriture dira aussi Joël. 
L'acte d'écriture ici à donc plus d'importance que l'intrigue


neige hotel
Je pense tout à coup aux punaises de lit.. ben oui, je suis dans un hôtel et tout ces lieux publics sont infestés par les punaises de lit..
Je serai maintenant partagé entre la difficile recherche de ces horribles bestioles et le désir de dévorer "Manière"
Quel triste destin que le mien...!
Par la fenêtre, la neige ne tombe presque plus.. Beauregard est totalement pris dans les nues.
Manière est édité chez le Gallimard

18:13 Publié dans Lettres | Tags : bastard, poésie, écriture, roman, récit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg