acry marouflée

  • Pas de bonne peinture sans colère

    Une de mes phrases nécessaire, un constat presque quotidien, une évidence si l'on marche à l'intuition.

    Le travail léché et académique échappe à cette règle.

     Et le travail léché, je le laisse aux "lèche oeil" si je peux me permettre ce mot..

    Donc, je diais "pas de bonnes peinture sans colère, sans désir, sans cette impérieuse nécessité de l'acte de peindre..

     Aujourd'hui, dans le calme tout relatif de l'atelier , je bouillonnais intérieurement.. voici un bilan en images de cette journée au coeur battant la chamade. 

    tête au fichu blanc 80x60

    tête au fichu blanc 80x60 acry sur toile avec marouflage gegout©adagp2012

    flo 120x80

     

    Flo bien rugueuse120 x90 acry et très nombreux marouflages depuis plus de 10 ans de peinture sur cette toile 

    gegout©adagp2012

  • Encore de la peinture..!

    Les portes ouvertes d'ateliers d'artistes en relation avec la région Rhône-Alpes se précisent à l'horizon.

    Le vernissage se fera à la "galerie racines" le vendredi 12 octobre dès 18h

     Nous en reparlerons 

    flo profil

     100x80 la suite de Flo vierge noire

    100x80 acry sur toile avec de nombreux marouflages

    Gegout©adagp2012

     Profil anorexique, grisaille et chemise blanche.

    4ème état de Flo et ses états d'âme grise 

  • Vierge noire

     Flo s'enfonce dans l'obscurité, hibernation précoce, ou tentative de disparition.. Voici le dernier état d'une Flo devenue vierge noire, rédemptrice de notre errance.. Le fond gris bleuté ne devrait pas faire long feu..

    vierge noire

    vierge noire 100 x80 acry sur toile avec marouflages gegout©adagp2012

  • Entrouverte

    Entrouverte telle une porte fraîchement repeinte, rouge à lèvre lip stick  resté coincé dans l'ouverture.

    Sa bouche marque une coquetterie ou l'étonnement qui fige une expression.

    Flo marque un temps d'arrêt.

    55x46

    Flo bouche outrouverte

    55x46 acry et marouflage sur toile

    gegout©adagp2012

     

  • Auto-portrait auto-censuré

    Un accouchement difficile, long et lourd de matières à faire sêcher. Cette toile regorge de couleurs  de papiers accumulé, de sable et autres ingrédients plus ou moins collants..Quel était ce peintre qui éjaculait sur ses toiles..?

    Pas moi, pas moi... ces pratiques sont détestables, en tout cas inavouables..!

    Je reviens sur le livre de Kérouac et ces couacs..

    La version publiée fut aseptisée par les censeurs de l'Amérique puritaine.

    "On the road"  fut aussi auto-censuré..

    Jack voulait à tout prix  voir  son roman édité..

    les passages un peu scabreux furent édulcorés.. Kérouac s'est effacé derrière la morale..!

    Le peintre que je suis ose et  puis efface... je suis un peintre maudit..chéri..

    "Un agent double" disait une journaliste en parlant de mon travail, toujours balançé entre 2 mondes.. Entre la folie et la raison.

    auto-portrait auto-censuré.

    55x46 acry et maroufage sur toile

    gegout©adagp2012

    herma flo


  • Sur la route

    Alors que je lis "Sur la route" encore "ensuqué" d'une sieste trop profonde, je découvre au réveil la France au travail. A deux pas de moi, on gratte, on balaye la terrasse..Jack Kerouac se marre à coté de moi..Lui qui se trouve dans un trou perdu in the middle of anywhere..Je vous livre un passage de ce bouquin culte..


    "Aujourd'hui je sais pas moi, le Nebraska, j'en ai rien à foutre, au milieu des années 30 c'était rien qu'un gros nuage de poussière à perte de vue, on arrivait pas à respirer, même le sol était noir. J'y étais à l'époque. Si ça tient qu'à moi le Nebraska, ils peuvent bien le rendre aux Indiens, je peux pas le blairer cet état là."


    Et la France travaille, la terrasse est clean jusqu'au prochain coup de Joran qui ne devrait pas tarder...vu la couleur du ciel..!

    "même le sol était noir."

    Etude pour une black red people.

    55 x46. acry sur toile gegout©adagp 2012

    peinture2012 0820

  • Les p'tits formats sont marouflés

    Vite fait sur papier aquarelle ou carton le début d'une série ou le marouflage est de nouveau présent.

    Passer du grand au tout petit marche assez bien pour moi, en tout cas plus facile que de passer du grand format au format moyen. Je pense que la différence radicale de taille m'oblige à changer de registre dans le geste. Ce qui n'est pas aussi évident avec un format de 80x60 par exemple.

    Voici les petits derniers, sans tambour ni trompette (avec fête de la zizique..!) pour un soir d'été... le 1er jour de l'été 2012.

    série de petits papiers sur papier aquarelle ou carton pour le plus petit

    40x30 acry et papier marouflé

    Gegout©adagp2012

    dessin 1-copie-1

    dessin décoletté

    chapeau rouge dessincarton 2

  • Des fenêtres à Chinatown

    Des fenêtres à Chinatown...

    Ou les tribulations d'une peinture qui se cherche.

    Ce format est devenu très lourd, mon galèriste ne peut pas l'accrocher sans risquer de voir son fond plafond ou faux mur s'effondrer...Tout s'effondre.. même les murs... c'est la crise...et crise sur le gateau... ma peinture se vend..

    Faut dire que ma peinture est un mille feuille riche en couches de matières plus ou moins avouables..

    Si je prends l'exemple de cette toile format 150x120 qui se nomme maintenant "Chinatown". La peinture est passée par au moins 6 états différents que j'ai shooté pendant l'action.

    Voici les plus évidents états de cette toile dans l'ordre chronologique.

    1er état nommé "curtains" ou hélico

    curtains

    2ème et 3ème état

    Ophélia

    ophelia

    avant chinatown

    4ème état et 5ème Brume et vapeur sur Brooklyn

    peinture2012 1707

    retour à Chinatown dans la 6ème version

    peinture2012 1712

    L'état actuel de Chinatown 150x120 acry sable marouflages divers sur toile

    150x120 gegout©adagp 2012

    china suite de la fin

  • Ophelia

    De retour...

    je l'ai aperçu glissant au long de l'east river vers South ferry. Tout ça se passe bien sur à New York.

    Quel parcours pour cette muse qui se suicide quelque part en Angleterre et qu'on retrouve par un frais matin d'Avril ici flottant. Cette fois entièrement dévétue, Ophelia viendra se heurter doucement sur un des piliers d'un anonyme ponton de South ferry..

    4ème état de Ophelia à NYC

    150x120 acry sable et marouflage sur toile Gegout©adagp2012

    ophelia

  • Brooklyn

    Je m'enfonce dans la nuit à Brooklyn, vent léger et fraîcheur de la nuit qui tombe. A la recherche d'une pizzeria réputée dans le coin, marche rapide contre le jour qui s'estompe.

    J'ai du faire une douzaine d'aquarelles aujourd'hui.. New York City grouille et je m'y sens bien.. je pose mon matos d'aquarelle là ou ailleurs, sur le bord d'un trottoir, sur une borne à incendie ou je reste à genoux sur le macadam.. j'ai bien sur oublié le carton que je mets sous les genoux, j'ai cherché dans les poubelles, rien vu d'intéressant de ce coté là..

    Je shoote dans tous les sens , le coucher de soleil est rouge..Et je devine le quartier ou nous espérons trouver ce restau..

    Brooklyn  150x120 acry sable et marouflage

    gegout©adagp 2012

    Brooklyn

  • Brooklyn

    Je m'enfonce dans la nuit à Brooklyn, vent léger et fraîcheur de la nuit qui tombe. A la recherche d'une pizzeria réputée dans le coin, marche rapide contre le jour qui s'estompe.

    J'ai du faire une douzaine d'aquarelles aujourd'hui.. New York City grouille et je m'y sens bien.. je pose mon matos d'aquarelle là ou ailleurs, sur le bord d'un trottoir, sur une borne à incendie ou je reste à genoux sur le macadam.. j'ai bien sur oublié le carton que je mets sous les genoux, j'ai cherché dans les poubelles, rien vu d'intéressant de ce coté là..

    Je shoote dans tous les sens , le coucher de soleil est rouge..Et je devine le quartier ou nous espérons trouver ce restau..

    Brooklyn  150x120 acry sable et marouflage

    gegout©adagp 2012

    Brooklyn

  • La pinky Lolita

    Rencontre improbable là au bord de central park en plein NY. La fille en rose pose, assise sur le trottoir, la tête baissée.

    Son age ? peut-être 7 ans, je n'ai pas osé l'aborder, les caméras sont là, silence on filme...

    détail de pinky Flo Lolita, acry sur papier 120x70 gegout©adagp2012

    la pinky girl

    Sa présence aura marqué en tout cas  cette journée passée entre central parket la recherche stérile de spots pour mes paysages aquarellées.

    En fait, une journée passée à regarder les gens d'ici qui sont comme les gens de là-bas ou d'ailleurs..NY city se porte bien, central park se porte bien, les arbres fleurissent, d'autres meurent comme partout et même ailleurs.

    Les Lolita sont en fleurs, les blacks aussi.. belles avec ce qu'il faut de fesses..une de chaque coté du corps qui n'attend rien d'autre pour assurer son déplacement.

    Tient, il pleut, ô pas grand chose.. deux ou trois gouttes de printemps, et pourtant.. les silhouettes sont prises d'un mouvement qui s'accélére.

    Ou se trouve  le chapeau casquette, l'abri, le parapluie..


  • C'est un cocon blessé

    Oui Flo est un générique.

    On me demandait encore lors du vernissage de l'expo à Nimes pourquoi ce nom  et qui était cette Flo qui hante mes toiles depuis au moins 5 ans.

    Flo née de mon imaginaire, tantôt androgyne, tantôt divine..

    Terrassée de langueur ou convulsive. Prostrée ou craintive, Flo se régénère au gré de mes fantasmes.

    Sa chair est omni-présente, chair en souffrance, chair translucide, chair du désir et de l'effroi.

    Flo de chair et de sang, Flo lymphatique, liquide amniotique, chrysalide, cocon blessé.

    Les 14 formats visibles à Nimes dans la galerie CMCT pendant tout le mois de Mars.

    peinture 2012

    voici la dernière née encore toute fraîche

    flo 100x80 acry et marouflages sur toile

    gegout©adagp2012

  • Cold song

    Flo résiste aux pires conditions météo, la voici  en pleine tourmente, telle une banque sur la banquise qui se craquèle..

    Cette Flo, je l'aime comme j'aime l'hiver.

    Ses épaules épousent l'horizon qui frémit sous le vent.

    flo en hiver

    Cette Flo est un génie du froid, un hommage au roi Arthur de Purcell.

    Le dernier état de cette peinture remonte au début 2000..

  • Une Flo mater

    Une maternité chez Gegout.. on aura tout vu.. Pourtant elle est là sous jacente. Venue comme ça..! Faut dire qu'avec cette fascination pour le sein, je ne pouvais pas éviter trop longtemps cet amalgame entre sein et maternité..!

    esquisse-dipt.jpg

    1er état de Flo Mater

    flo mater

    2ème état de Flo mater 160 x80 acry sur toile avec marouflage

  • Définir la beauté

    Ca, C'est la définition de la beauté par Voltaire:

    "Le crapaud trouve belle sa crapaude"

    Ca plutôt que la beauté aseptisée,formatée, la beauté qui n'est que jolie.

    La beauté se révèle au soir, en glissant dans le caniveau.

    La beauté aime le crépuscule, ne craint pas le noir.

    Autre définition, celle de breton, le pape du surréalisme n'a pas dit que des inepties:

    "La beauté sera convulsive ou ne sera pas"

    fin flo fond vert

    Je revois flo sur fond vert avec intérêt. Je valide et ne déclare jusqu'à demain au moins de ne pas retoucher cette récente peinture 100x80 acry et nombreux marouflages sur toile Gegout©adagp2011

    En écrivant ces lignes je tente de trouver la mienne, celle qui colle à mon humeur.

    Et ma définition actuelle (au jour d'aujourd'hui comme aiment le préciser certains) serait encore celle là:

    Etre là, les sens en alerte..le regard figé sur l'instant magique qui lui ne va pas vous attendre..


  • L'inachevé finit

    Je l'ai déjà dit mais je viens de lire un article sur Freud qui laissait le plus longtemps possible sur ses toiles des parties non peintes.. Histoire de repousser le moment ou la peinture est finie.. Finie donc morte.

    1er état flo fond vert

    1er état de flo fond vert

    C'est mon sentiment, son coeur ne bat plus lorsque tout est figé. Les coulures que je laisse , que je provoque sont certainement pour moi une façon de garder la fraicheur d'une toile.

    fin flo fond vert

    2ème état de flo fond vert 100x80 acry et marouflage sur toile  gegout©adagp2011

  • soie verte

    Le souvenir obsédant de cette vision nocturne, les yeux soudés à ce qui reste visible, au delà du troupeau d'éléphants roses qui piétinent mon crane. l'écharpe de soie sur le sol est verte de toutes les couleurs, de toutes les façons. Verte..! et la paire de hauts talons.. rose..!

    Rose comme un troupeau d'éléphants qui écrabouille mes  dernières neurones.

    Plus rien n'existe, seuls les points roses et verts qui crépitent devant mes pupilles.

    Effet de contrastes simultanés, couleurs complémentaires aux abois, ravage de la harde des sangliers.

    Aucun doute, la vie éclate.

    Soie verte Flo  120x120 acry et nombreux marouflages gegout©adagp2011soie verte

  • Flo monomaniaque

    Les têtes surgissent de nulle part venues , juste ici une pensée à la série des monomaniaques de Géricault. Ces portraits poursuivent mon inconscient.

    Je ne peux rien dire d'autre.

    flo du 25 juillet 120x120 acry et marouflage sur toile

    gegout©

    flo 25 july

  • Après les lichens.. la pluie..!

    "Rain"  après "lichen"

    Cette peinture qui fut très remarquée lors de mon expo en Suéde va rejoindre un intérieur ou il ne pleut pas..

    Cette peinture comme d'autres interpellait les amateurs venus voir mon travail.

    Le fait de mettre une peinture dans la peinture avait un aspect magique pour beaucoup de visiteurs.

    En parlant de visiteurs, je dois dire que malgré la part importante de touristes baillants devant les oeuvres, j'ai rencontré de vrais et touchants amateurs d'art.

    Les suédois comme la plupart des Nordiques sont plus ouverts à l'art contemporain que les Français figés dans leur clichés traditionnels

    rain 120x120

    "Rain" acry et marouflage sur toile. 120x120 gegout©adagp2011

    Longue vie à elle.