aquarelle

  • porte ouverte au domaine de Mucelle.

     

    Je vous invite au "domaine de Mucelle".

    j'y serai ce samedi 10 et dimanche 11 Octobre de 11h à 20h....
    Brume d'horizons, beignets de pommes et dégustation des vins de Fred ...tout un programme..riche en sensations automnales ...

    Le domaine de Mucelle se trouve à Challex, tout près de Dardagny coté France ..

    Je présente cette année un nouveau carnet de voyage qui laisse une part belle à la brume qui se prélasse au long du Rhône ou ailleurs.

    Ce carnet m'a valu la reconnaissance de la société française de l'aquarelle, bref, je suis maintenant membre de cette SFA.. ( ne pas confondre  avec SPA...!)

    IMG_3275.jpgIMG_3274.jpg

  • Aquarelles en Colisée

    Sorte de best of pour un prochain carnet de voyage qui se nommerait "Un voyage à Rome"
    3 jours à croquer la ville, croquer les vieilles pierres du Colisée...penser bien souvent qu'ils étaient fous ces Romains.
    3 jours de transpiration avec des moments d'inspiration.
    Peindre à l'intérieur du Colisée relève de l'héroïsme, comme peindre à deux pas de la Place St Pierre alors qu'il y a une concentration de scouts venus du monde entier ...(Place St Pierre devenue bleue de monde..)...

    Afficher la suite
    Photo de Alain Gegout.
    Photo de Alain Gegout.
    Photo de Alain Gegout.
    Photo de Alain Gegout.
    Photo de Alain Gegout.
  • Ce chien de l'hiver..

    Voici comment j'imagine le sentier ce matin, ce sentier qui monte vers le Reculet. Peut-être un peu plus tard encore, quand le gros de la tempête sera passé laissant les crêtes enneigées et soufflées en même temps.

    (le vent soufflait ce matin en rafales de plus 125kmh sur les monts du Jura)

     Crêtes ravagées par ce vent sauvage et mordant "ce chien de l'hiver" comme le nomme  Sylvain Tesson dans ce livre superbe que j'achève à l'instant "L'axe du loup"  qui raconte le cheminement des évadés de la Sibérie des goulags vers l'Inde de la liberté.. 

    comme j'imagine le Reculet

    aquarelle Gegout ©adagp2014

    Je reviens après cette parenthèse à cette vision du Jura lorsque après le gros de la dépression passé, laisse entrevoir cette pâle lumière ocre rosé, retour de la couleur qui se glissera dans la grisaille annonçant le retour timide des éclaircies.

  • Le Prince des belles mers et des filles

     François Gabart, prince des  belles mers et des filles en général..

     à 15h20,ce dimanche 27 janvier,le François (encore un ..!) a officiellement franchi la ligne d'arrivée du Vendée globe à bord de "Macif" en 78 jours 2 heures 16 minutes et 40 secondes.

    J'étais moi-même sur place.

    Envoyé par le syndicat des peintres de la marine, j'ai eu le plaisir de croquer son arrivée.

    La mer que dis-je, l'océan était là fidèle, bien démonté mais sans plus.

    La diffucluté résidait pour le peintre que je suis à fixer cet événement sans me mouiller les pieds.

    Je crains beaucoup l'humidité  sur le bas du corps, je la crains  aussi sur le haut mais j'avais pris un parapluie.

    L'autre difficulté résidait donc dans le fait de tenir le bloc d'aquarelle,le pinceau la palette d'une main alors que l'autre devait maintenir le parapluie. C'eat pour cela que j'ai décidé de m'en tenir à une œuvre en camaïeu de bleu indigo, cette couleur va si bien avec l'intensité de cette victoire qui remonte le moral de la France au niveau de la mer..

      je vous donne la primeur de cette aquarelle qui immortalise à jamais le voilier MACIF (jai gommé toute identification publicitaire de crainte des représailles de la coucurrence)  que vous reconnaitrez entre mille dorénavant..!

     le-vainqueur.jpg

    aquarelle 32x24cm environ

  • Gris de Paynes

     

    Je fais le ménage, je trie, je range, je froisse rageugement des piles de papier, mélangeant allégrement le 70 grms A4 avec le 300 des aquarelles qui n'en reviennent pas.

     Quoi...!

    Nous mélanger avec du A4 de 70 ou 80 grammes, nous aquarelles faites sur du lourd.. du 300 grammes "moulin du coq" ou "Arches torchon"..

    Nous ne sommes pas des chiffons, nous revendiquons le statut de papier aquarelle de qualité supérieure, sans huile de palme hydrogénée, sans colorant ni conservateur.

    Nous revendiquons le statut d'oeuvre d'art comestible, lavis ou camaïeu, colorée ou juste tachée d'un gris de Paynes sublime...

    Un petit rien de couleur comme ça, un gris de Payne  mélé d'un zeste d'ocre jaune..

    Une traversée blanche sur embruns sans brun, juste du gris de Payne vous dis -je..!

    ménage aquarelle

  • Il pleut des Guinness

    2012, après NWC et les pinky Lolita en Avril, l'Irlande en août..

    Et pourquoi pas..!

    L'Irlande et New York vont si bien ensemble.

    2 semaines le nez dans les bruyères, les pieds dans la tourbe, et l'oeil inondé d'embruns..

    La côte du sud, les falaises de l'ouest, juste peindre ce que la lumière dévoile.

    On a beau se méfier des clichés, ici tout est possible comme partout ailleurs là ou l'évidence de la beauté devient ostentatoire.

    L'Irlande, je la désire comme une éternité éphémère.

    Comme un mirage, comme une averse qui dilue le réel.

    mail10

    toutes aquarelles 24x32 sur papier 300 grms le moulin du coq

    gegout©adagp2012


  • Bidouillage 2012 last day

    Laisser venir et ne rien attendre, voici une des clés de l'inspiration sans transpiration, l'enjeu est de taille malgrè tout.. le désir de sortir le meilleur de soi-même peut encombrer l'imagination fluide...

    Cette réflexion, je la ressort régulièrement aux élèves en plein brain storming.

    Faites le vide, laissez vous porter par le fond de l'air..

    l'atelier de la rocaille

    mon atelier

    par un jour de lumière froide

    gegout©adagp2012

    atelier vue

  • Atelier : mode d'emploi (suite)

    Si vous avez lu  le fameux bouquin,(encyclopédie, bible et j'en oublie tellement ce livre est grand) de Perec vous comprenez ce clin d'œil.

    Cet atelier ce lit se découvre de haut en bas et de gauche à droite. pourtant je n'ai rien dit de la poutraison du chaînage et autres subtilités de maçonnerie.

    Dans le coin à droite au fond, on peut deviner une bibliothèque, les livres parlent et montrent la peinture, j'en suis sur. On se doit ici d'aimer l'art de la figure. Au hasard et au long des siècles je citerais Le Greco, Le Titien,Goya, Veermer Rembrandt, Turner et d'autres English plus contemporains... Bacon, Freud. La bibliothèque compte tout de même quelques French.

    Dans le désordre: Eugène Leroy, Paul Reyberolle, Géricault... Bizarre, on ne trouve rien sur Buren..!

    Sur le mur de doite, une figure sur fond de gris bleuté sort sa tête hors du chaos magma humus permafrost. Un hommage au génie du froid.

    On voit mal, on perçoit d'autres têtes de plus petits formats. Dans la niche au centre à droite, 3 petites pièces, 2 carrés en haut et une rectangulaire en bas; On aimerait en voir d'avantage sur ces

    lambeaux de couleur chair se détachant sur un fond chaudement sombre.

    Peut-être un hommage au fleurs organiques, pétales boutons et vulves..

    Je vous laisse avec cette allusion aux parfums secrets.. Demain ou plus tard, la suite de cette visite

    atelier 5 01 2012

  • Suicide d'un artiste

    suicide d1 artiste.jpg

    Vieillir ou mourir..?

    Vieillir ou mourir..?

    la question se pose depuis  bientôt 60 ans. Bon ok, j'enlève 10 ans qui ne sont qu'un entrainement pour tenter de trouver une réponse..

    Alors je me dis qu'avec le temps les réponses se font d'elles même, on va pas s'emmerder à les faire à la place du temps. Laissons faire le temps, aidons le maximum en écoutant Bach ou l'Ibérique Manuel de Falla.. ou d'autres encore qui seront   ceux qui berceront les instants délicats  entre vie et trépas.

    Je peux peux tout de même m'entrainer au suicide, on sait jamais..!

    Si la mort venait à m'oublier.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    suicide d'un artiste
    aqua et crayon sur papier aqua 40x30 Gegout©adagp2011

     

  • Un carnet de Tesin

    Le Tessin ..? L'envie de me poser  l'œil ouvert sur ce canton de la Suisse Italienne me titille depuis un moment.

    Je quitte l'atelier pour une  petite semaine . Comment vais-je supporter cette absence

    et quel sera mon regard au retour  sur toutes mes peintures récentes..?

    On verra..!

    J'emporte un carnet de dessin, de l'aquarelle et  le soleil de là-bas fera le reste.   Retour le mardi 1er Novembre.

    flo-2011 peintures

    Flo blessée 160x80 acry et marouflage sur toile gegout©adagp2011

  • Demandez le programme

    Voici le programme de mes stages à l'atelier de la rocaille.

    Désolé pour le Queras que j'avais programmé, mais cette belle région n'attire pas les élèves en quète de créativité... sans les cimes en fond d'mages !

    On me parle d'une possibilité en Ardéche, lieu de stage estival en diable.. faut voir..

    En fait l'atelier est une valeur sûre, valeur refuge , le dépaysement est dans la tête, le soleil sur les chevalets..

    la piscine peinte sur la toile...!

    Ah.. l'atelier et le parking assuré juste devant la porte.. cela n'a pas de prix..

    Le tout à quelques kms de Genève.. en Pays de Gex

     

    texte-stage-mail-

  • Ton style c'est ton cul

    A l'arrache, je vous dis que ça..!

    Encore une série d'aquarelles faite comme si j'avais le feu au cul..

    Ca de vient insupportable cette frénésie. Peindre comme au delà de toute réflexion, laisser venir le geste..

    La palette est noire de couleurs qui se mélangent, je trouve sur le coin ce qu'il faut pour poser la touche ocre rosé..

    la région des étangs en Tosscane 25 x25 aquarelle sur papier 300grs

    lacs--blog

    Putain comment ça marche, juste à l'arrache..

    Faire chaque fois comme si c'était la première fois, sans la moindre chance de parvenir à un résultat. Peindre entre 2 regards ce qui se passe dans ce laps de temps..

    Le style, c'est une intuition, un mouvement de hanches, pas travaillé, un pas de danse au réveil..

    Son style, chacun le sien, chacun son cul..

  • Neuf cent post de ce blog sans-pitre et du sang neuf

    Neuf sang, sang neuf, sans-pitre, cent façon de rêver..

    Je me sens bien..et  sans plaisanter, je sens que l'humour est la seule chose à prendre au sérieux.

    Ce soir je me donnerai qqs coups de marteau sur les doigts , le sang noir ne coulera pas. Par contre le pinot blanc, le pinot noir se répandra pour fêter ce neuf sang tième post sur sans-pitre.

    Une illustration couleur sanguine et sans reproche

    Une des  aquarelles accrochées au domaine de Mucelle.

    Je sais le succès de mes carnets de voyage. Celui qui sort ce soir ne devrait pas démentir ce propos si modeste..!

    Piazza del campo à Sienne, la plus belle place du monde aquarelle 24x34


    La fameuse

  • Le retour à la terre... de Sienne

    Une petite dernière à l'arrache comme tout ce que je fais aujourd'hui.. Pourquoi certains jours sont si difficiles à vivre.?

    J'encadre mes aquarelles pour demain soir. Expo de mon carnet chez Fred Péricard.

    Vous êtes invités à venir dégusté les beignets aux pommes et marrons chauds samedi et dimanche all day long..

    sienne


  • pourquoi faire grand quand on est petit

    Oh, rien de méchant, juste une petite aquarelle retrouvée entre deux grosses. Comment survivre dans ces conditions.. Faut vraiment être une bien bonne aquarelle pour revenir au grand jour.

     

     

    Etude pour une Flo à venir aquarelle sur papier Ingres 20 x15

    ptite aqua

    Je vous dévoile cette survivante et je repense à un des artistes qui présente son travail à ST Gervais. Expo (même soleil). Il a  lui aussi choisi l'option

    "petit format deviendra grand"

    Philippe Clapier a eu je le sais un choc en découvrant ces petits formats reproduits en très grand (3x2m environ) sur les bâches qui occupent le parc du Fayet.

  • je travaille à ne rien faire

    Vous pensez que c'est simple, que ce travail sur moi-même va se faire tout seul sans que j'y mette du taf..

    Flo seule dans l'eau 80x60 acry et marouflage sur toile 2010

    flo et la vague

    Lire un peu n'importe quoi, regarder les images du catalogue IKEA, les pages lingerie de la Redoute, regarder "plus belle la vie" avec ma fille Layla, c'est se reposer ou perdre son temps.

    Suis-je connecté aux autres.

    Suis-je assez chargé en Oméga 3

    Faut-il une guerre pour repartir  vers la croissance..

    Ah... toute question m'épuise, et le travail à donf évite de se poser ces questions.

    En fait , je devine ici que le travail permet de se reposer la tête.

    Moi je n'est pas le moindre Boss, le boss c'est moi et si je ne travaille plus mon boss est  aussi en vacances.

    ALLER MARCHER DANS L'EAU...

    Apprendre à nager sur le plancher des vaches sans casser.. les oeufs de Paques..!

    Cool.. demain il fera moche , je pourrai me rendre à l'atelier et entre 2 coups de brosse chargée de couleurs grises  ou pas, penser un peu à travailler à ne rien faire

  • La biennale qui a lieu tous les ans

    Eh oui..
    On tourne la dernière page de la biennale des carnets ce soir.
    Pas mécontent du tout, je rentre les valises vides, tout vendu.. Plus un bouquin, plus un Rhône , plus un Venise en automne..
    Mais la tête pleine de tous ces contacts incroyables..
    Des tronches et des artistes, des souris et des pommes

    nicolas et tonio.jpgTonio et Nicolas , artistes de la voix et de la plume, cool les deux

    Des milliers de visiteurs malgré l'entrée payante sont venus, Flo incessant d'amateurs des carnets de voyages, une organisation parfaite et des bénévoles chouettes
    Je reviens l'année prochaine.. 

  • en direct de la 10ème biennale des carnets de voyage

    Quelle ruche, quelle riche ruche.. je dirais même plus.. quelle ruche riche.
    Plus de 170 invités dont Jean-Louis Etienne..des milliers d'images  , beaucoup d'aquarelles, de la belle ouvrage en général 
    Une évasion garantie même pour moi.. cloué à mon stand pendant 3 jours.
    Mon stand est installé, j'ai du sol au plafond des dizaine de cartes qui ont servi pour le cheminement au long du Rhône
    Voici le résultat en vérité vraie..

  • label rose

    C'est dans le cadre d'un concours (dessine moi un cochon) que j'ai réalisé ce dessin aquarellé; J'avais gagné le 1er prix. Ce que l'on ne voit pas sur la photo c'est le vrai miroir dans lequel la belle se mire, miroir intégré dans le papier.
    Une de mes "très chairs amies" m'avait dit en voyant le dessin " mais c'est moi que tu as dessiné là..?)
    Cette amie très chair n'avait pas de queue en tire-bouchon  d'après le souvenir que j'ai de son postérieur.. 

  • Hot, les marrons chauds

    La richesse en protéines est réputée être pauvre chez les marrons.., c'est bien connu ! je me suis permis d'ajouter qqs ingrédients pour un meilleur équilibre nutritionnel..
    Je sais que je vais encore faire hurler les ligues féministes..( entre autres !!)

    AÏe !   j'assume..!
    Quel agréable week-end au domaine de Mucelles, entre rencontres  souvent magiques et dégustations. Du Pinot gris ou noir au Gamay en passant par les bulles accompagnées des délicieux beignets aux pommes de Monique, les marrons protéinés qui sautent sur la poêle rougie ..
    Je  retiens avant tout la magie de certaines rencontres, l'échange avec des gens passionnés qui apprécient cette aspect différent de mon travail.. Passionnés par le voyage et les carnets qui suivent, passionnés par les aquarelles que je montrais ici autres que celle que l'on voit trop souvent, je veux dire, ces pales  aquarelles léchées et sans vie..
    Je sens que je vais aussi  me faire qqs amis chez ces aquarellistes laborieux..!


    (Voir le carnet de voyage sur la page d'accueil du blog en preview..)