06/09/2011

L'inachevé finit

Je l'ai déjà dit mais je viens de lire un article sur Freud qui laissait le plus longtemps possible sur ses toiles des parties non peintes.. Histoire de repousser le moment ou la peinture est finie.. Finie donc morte.

1er état flo fond vert

1er état de flo fond vert

C'est mon sentiment, son coeur ne bat plus lorsque tout est figé. Les coulures que je laisse , que je provoque sont certainement pour moi une façon de garder la fraicheur d'une toile.

fin flo fond vert

2ème état de flo fond vert 100x80 acry et marouflage sur toile  gegout©adagp2011

14:46 Publié dans peinture | Tags : flo, acry marouflée, gegout, coulures, freud, lucian, modèle, nue, femme, drapé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

25/07/2011

post mortem

 


  • Et voici que, ironie du sort..
    Lucian Freud se fait voler le "prime time" par un obscur Norvégien en quête absolue de célébrité.
    J'ose dire que nous serons confrontés à ce type d'événement extrême de plus en plus souvent.
    Pourquoi ? peut-être parce que la "poésie"de l'aventure humaine n'est plus suffisante pour combler certaines frustrations.
    Lucian Freud mettait dans son exercice de la chair mise en avant toute la détresse de l'être humain, détresse et fascination.
    Je pense à Monet paignant les reflets de la lividité post mortem sur le visage d'une de ses proches
    Bacon et tant d'autres ont exploré ce qui me fascine moi aussi.
    Je veux dire que l'acte de peindre et dans ce cas là aussi dans  le plaisir de faire.
    portrait-de-dieu.jpgbon-dos-de-face.jpgEtude pour un corps livide 100x80 gegout©adagp
    portrait en pied de dieu 145x110 gegout 2009©adagp
  • La chair.. sublimée par notre regard sans passer par la mitraille, le carnage qui relève d'une frustration
    que les artistes peuvent contourner. Même si les pulsions sont parfois aussi fortes, 
    le fameux passage à l'acte se fera de façon détournée, pourtant la violence est là rampante..

 

08:08 Publié dans peinture | Tags : freud, lucian, mort, tuerie, carnage, oslo, fascination, livide, violence | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

23/11/2010

Quand le macabre m'accable

Je répondais à un article sur l'expressionnisme contemporain. Le livre dans lequel mon travail est visible. Je constatais cette tendance que je ressens ici très fortement, à savoir le besoin de faire plus que le voisin afin d'exister.
En fait le piège existe dans toute forme d'expression, l'art n'échappe à cette règle, l'artiste non plus. Ce besoin de reconnaissance , de mise en avant de l'égo pousse certains vers la suren.. chair de la chair meurtrie.. Le macabre dans ce cas m'accable.
Flo neige 100x100 acry et marouflage sur toile
SDC10371
Je crois pouvoir faire la différence entre l'art authentique et le besoin de s'afficher à tout prix.. Je pense à Rustin dont tout le monde parle, Lorsque l'on voit sa trajectoire, On est, je suis, à la fois fasciné et en même temps le doute m'habite.. sans jeux de mots..!
Bacon et Freud par souci d'identité utilisèrent la surenchère pour se différencier l'un de l'autre. Je les admire tout  deux malgré cela.
Après eux, je ne sais plus vraiment remarquer le génie.. Eugène Leroy me vient naturellement comme prétendant, même si on ne peut le ranger qq-part..!
En fait je me méfie de la peinture  ostentatoire

11:26 Publié dans peinture | Tags : freud, bacon, leroy, génie, flo neige | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

02/03/2010

Lucian Freud ..les yeux fermés

Il fait partie de ceux que j'aime .. les yeux fermés..Je m'explique..je l'aime parce que j'aime la peinture comme lui l'aime: aimer comme on aime un vin, en le goûtant les yeux fermés pour se concentrer sur ce qu'il dégage:: La peinture de Freud me fait le même effet, ça dégage chez Lucian, particulièrement dans ses self portraits. On pourrait l'entendre respirer, si on ferme les yeux..!
2 greats painters anglais sont à Paris, l'un est mort, il y a qq temps.. Turner que j'aime les yeux ouverts sur sa lumière, l'autre encore vivant à ce jour, que j'aime ..les yeux fermés.
détail de Flo aux yeux bandés 156x116 acry et nombreux marouflages
SDC10003-copie-1
Vont-ils se saluer dans la Capitale, se reconnaître ?
J'aurais aimer la présence de Francis.. au détour d'une ruelle mal éclairée.. leur tendant un croche-pied provocateur..

18:48 Publié dans art et création | Tags : freud, veermer, bacon, peinture, centre pompidou | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

01/11/2008

Dépeindre la chair

Bacon (Francis) peignait la viande , son frère ennemi, Freud ( Julian) peignait la chair..
 j'ai toujours éprouvé de l'admiration pour ces deux là !

 Je n'oublie pas Soutine (Chaim)  Rambrandt et Ingres, Ingres l'antichair !)
 Chez ceux que je viens de citer, on est loin de Botticelli, de la renaissance qui détestait les vergetures et autres imperfections de la ligne

 Ingres lui reste à part, Il joue avec la ligne, je dirais même qu'il péche avec la ligne..

Voici ma version seins bleutés du jour
 sur un petit format
 42x27 cm acry sur toile avec papier marouflé

18:45 Publié dans art et création | Tags : bacon, freud, chair, peinture du corps | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg