neige

  • Foehn.

    J'ai tous les ingrédients réunis sur la table de mon atelier.

    Les pots, du rouge au noir en passant par le bleu, le blanc pourrait devenir important si la température baisse encore  un peu.

    Le Foehn, ce vent fou a ruiné tous nos espoirs depuis le début de cet hiver, j'ai trop souvent vu cette lueur  pisseuse qu'il traine sur son passage.

    Assez..

    laisse la place à ce qui vient du nord ouest, laisse les embruns ambrés de guineess, laisse le parfum tourbé d'Ecosse entrer dans mes narines rassasiés du Sahara.

     Je la sens maintenant... 

     Je regarde toutes les 30 secondes par la fenêtre, je devine de temps à autre une nuance plus sombre que le Jura découpe. Avant de sentir la neige , je  l'envisage, l'anticipe et ce rendez vous promis par  elle me rend nerveux.

    Je la sens maintenant, elle s'approche cette infidèle.

     

    Encore un aller et retour par la fenêtre, la baie vitrée donne en plein sur cette belle promise...

    elle est en retard, je suis en pétard, viendras tu blanche salope..

    atelier et série hiver .jpg 

     

  • mood for fog

     "Plus loin que le brouillard

    le petit bois rugit

    comme une grande forêt"

     rochers reculet

     Ce matin séquence hésitation..

    je scrute le ciel , passant d'une fenêtre à l'autre, d'une webcam à l'autre.

     Le ciel est déjà prometteur d'une belle perturbation, sous le Mt Blanc invisible je devine les restes du foehn qui s'évanouit,trainant encore cette pisseuse lumière  pour un dernier instant. Vade retro foehn tiédasse, fout l'camp  et laisse enfin venir le silence qui tombe..

     La neige est un bruit qui s'arrête, un silence qui tombe..

     J'ai fini par aller vers elle ce matin, une fois encore et c'est pas fini, la sentir de tout mon nez..

     Comment peindre le brouillard sans l'avoir mangé..? 

     Comment peindre le vent sans l'avoir senti crépiter sur les joues ..

    depuyis thoiry le ciel du matin

     2 aquarelles faites à l'atelier après la tourmente de ce jour

     gegout©adagp2014

  • En ce jour surnaturel

     En ce jour de 62 ème anniversaire, j'ai lu dans le ciel cette étrange apparition..

    images-2013-1930.JPG

    photo gegout©adagp2013

    Naturellement modeste comme chacun sait, j'ai vu dans cette manifestation céleste un hommage rendu par le maître du grand soir, maître du grand soir et du petit matin.. (Perso, je n'ai pas de préférence entre grand soir ou petit matin, je prends les deux sans sucres et avec délectation 100% 100 bio, sans OGM ni matière radioactive.. )  

    Bref, dieu him-self me rendait un hommage en ajoutant là haut ces deux traces blanches  qui ajouteraient 2 barres à mes soixante ans.. Je lui en suis reconnaissant, c'est vrai tout de même en ces temps perturbés, en ces temps ou des hommes aussi grands que moi, voire plus grands disparaissent, (je ne citerai personne mais je vois votre regard  qui se tourne vers  l'hémisphère sud, votre regard fixé sur Soweto..)

     Bon cela dit, noirs ou blancs sont tous ressemblants, et ça c'est troublant..

    Et sans vouloir toujours parler de moi.. me concernant, je suis plutôt blanc mais bronzé par cet acharnement que le soleil met à vouloir me rendre plus beau chaque  jour..

    Je lui en suis reconnaissant, lui le soleil qui à un anticyclone à assumer,  lui qui doit rester brillant du matin au soir, pendant des jours entiers, voire des semaines et pourquoi pas pendant tout un hiver nous laissant  tout fripés  et desséchés en début de printemps 2014

     J'ai donc en ce jour une pensée pour lui le soleil, pour lui le dieu , pour ces deux très grands devant l'éternel.

    (je ne m'oublie pas mais je sais resté discret..!)

     Et profitant de ce privilège, j'ose  auprès de mes confrères en usant d'un stratagème une requête concernant la neige..

    Comme le dit ma chère Fatima et sans toujours vouloir parler de moi  

    "tu n'es pas seulement un peintre , tu es aussi un poète"   

     Le poète que je suis lance un appel vibrant à ses coreligionnaires  de là-haut , les implore genoux à terre sans la moindre neige de faire tomber la  peuf.. 

     Et que ceci soit mis sur en colissimo presto..!

     si je puis me permettre ce mot

     Je les remercie par avance, oui parce que moi je suis poli..!

  • Aquarelles en Jura hiver 2013

    Le projet d'un carnet de voyage sur le Jura en cet hiver exceptionnel n'est pas bloqué par la canicule de ce mois de Juillet.

    L'atelier fut refroidi ce matin par la réalisation de 6 aquarelles de neige 40x30 faites à partir de clichés pris là haut lors de mes sorties à skis de rando.

     Le Jura en cet hiver regorgait de neige plus de 250cm à l'abri du vent en fin du mois de Mars à 1500m d'altitude

     Je ne sais pas si c'est à cause du choix musical (un très bel album avec la voix de Cécilia Bartoli,) en tous cas , cette voix a donné le rythme à mon pinceau, à mes pinceaux ..

    foret

      La magie était là ce matin , j'en suis le premier surpris ..

     voici un choix parmi les aquarelles peintes ce matin.rochers

     toutes aquarelles sur papier le moulin du coq 325grms

     40x30cm Gegout©adagp2013

     

    rochers 2

     toutes aquarelles sur papier le moulin du coq 325grms

     40x30cm Gegout©adagp2013

  • Faire la trace ou en laisser une..

    Cet hiver si généreux en chutes de neige laissera une trace dans ma mémoire. Dès maintenant, même si un horrible effet de réchauffement se produisait, ce millésime 2013 sera une référence .. on en parlera longtemps au coin du feu, on en causera dans les cabanes, dans les refuges en attendant la soupe chaude et le pain que l'on trempe dedans, on évoquera la hauteur de neige sur les chalets d'Ayères ou d'ailleurs...
    On dira les 6 mètres tombés en Pyrénées, les 400cm du massif du Mt Blanc.. Vous vous rendez compte, 400cm le 15 février vers 2500m...
    Et pendant ce temps là, le pape démissionne, le Vatican est aux abois, un poste de cadre supérieur se libère.. Et pendant ce temps un homme s'immole devant une agence de pôle emploi.. Pendant ce temps, un certain Jack Lang retrouve un job à l'institut du monde Arabe.. (on sait son amour des petits enfants Marocains..) ce qui doit justifier cette promotion...Pendant ce temps, on frôle les 25% de chômeurs chez les moins de 25 ans en France, oui... ici en France..!
    Mais revenons à mes moutons, le plaisir de cet hiver qui accélère à lui tout seul la notion d'éphémère.. Une trace faite et aussi vite recouverte par cette neige volubile..Je redécouvre le plaisir des lieux qui rebutent la plupart des randonneurs.
    Là ou la trace est affaire de jambes qui se la coltine..
    J'ai l'exemple de la face sud de l'Etale , la semaine passée, le Charvet hier.. avec chaque fois la trace à faire, se faire un passage dans la peuf.
    Là, seuls au monde à la recherche du meilleur cheminement, aux aguets lorsque la pente devient plus raide.. Retrouver enfin ce qui fait la magie de la montagne en hiver ..
    La sensation si forte d'être en vie , le souffle court et le rire partagé là haut quand la trace s'arrête net sur le plus haut des flocons..

    etale-10.jpg

    En montant vers la face sud de l'Etale février 2013

  • Neige noire

     La neige qui m'a vu naître aimerait j'en suis sûr que je disparaisse avant elle..

    Le réchauffement climatique est un sujet chaud, tout le monde y va de sa petite et ennuyeuse chanson.

     Je pleure quand je vois le reçu des glaciers, je pleure (mais pas trop .. on ne va pas en rajouter avec nos larmes..) quand je pense  au niveau des mers qui ne cesse de monter..

     Je suis triste, si triste quand je pense à la neige qui est présente, cette blanche qui va forcément fondre.

    Je suis si triste quand je pense que moi aussi je vais, et c'est un scoop,disparaître un jour..!

     En attendant sans impatience ce jour, je fais des bonnefemmes de neige, de toutes les couleurs .. l'autre jour je parlais de cette Flo qui ne serait qu'un phallus.. eh ben, en y réfléchissant encore et encore, je suis tombé d'accord avec moi-même pour penser que je ne fait que des bonnesfemmes de neige.

    Et toc, voilà une obsession de moins .. n'en déplaise à ceux qui voyaient là une névrose exploitable..

     Non, hélas, rien à vous mettre sous la dent, penseurs et commentateurs de génie, vous qui êtes à l'affût du scandale névrotique qui sommeille en chacun de nous..

    flo ménine bassin

     flo bassin100x80 acry sur toile avec marouflage

    gegout©adagp2013

  • Flo se morfond sous la neige

    Afin de faire un démenti formel quant à ma réputation d'affreux Cupidon, j'habille Flo de blanc ..

    Blanc pudique pour amoureux sur banc public..

     Flo a le téton rosé et poudré de flocons.

     Flo se morfond sous la neige.

    flo neige 2

     Elle a rejoint la Capitale, à peine accrochée sur les cimaises de ce

    salon qui se veut être le lieu de l'érotisme Parisien..

    Voilà t'y pas que la blanche tombe, couvrant pudiquement de blanc velours tous ses rouges salons passions..

     Alors que devient le Q en France occupée à d'autres préo Q passions..?

     Le rouge des salons le sachant rugira..!

     Ici et là-bas, là ou la magie des couleurs joue encore son rôle..

     Bref, tout cela pour dire que je suis l'invité d'honneur ou d'horreur de "Eros art today" qui se tient à Paris..

     Un très beau livre présente un "état des dieux" du corps.

     J'y  présente mon obsession du corps  érectile par le biais de Flo cette muse dénudée de tous concepts..


     book 2

     Ce livre d'art est disponoble à mon atelier

     Je vous invite à le feuilleter..

     A l'Atelier de la rocaille..

     

  • Mon calendrier

    Grande décision prise ce matin.. Je vais créer le premier calendrier avec un seul mois pendant les 12 mois que compte une année dite normale.

     J'ai bien sûr choisi le mois que la plupart de vous déteste.. 

     Le mois de décembre...

    Un calendrier avec 12 mois de décembre.

    De janvier à décembre...

     Vous en pensez quoi... le mois de mon anniversaire.

     Le mois ou naturellement la neige couvre les montagne. Le mois qui serait le dernier et le premier..

     Seul inconvéniant, le mois de décembre et ses horrible fêtes.. Donc plus de ces indécents repas de Noël, plus de réveillons ou tout le monde attend que l'année se finisse afin de se vomir dessus..

     Non, la fête sera non programmée à date fixe, chacun au gré de ses joies ou peines pourra afin s'exprimer sans devoir attendre les jours ou l'on doit faire la fête.. 

    Ne me dites pas merci .. C'est tout naturel.. et bonnes fêtes hein !..

    decembre-mail.jpg

    Le mois de décembre 

    aquarelle Gegout©adagp2012

  • C'est la neige qui a raison

    J'ai l'abri du chable 
    Chemin creux que je remonte
    Une feuille morte sur l'épaule
    A mes pieds plus froide que le givre
    L'empreinte noire de l'hiver
    Et les arbres se frottent
    Avec des craquements de vieux navires
    Sur le lac, la bise fera ce qu'elle veut des bateaux

    Encore un texte de "c'est la neige qui a raison"
    publié en 2005 épuisé ... 
    ciel-gessien.jpg

  • God is a snow man

     

     

     

    Vous la voyez  de haut en bas,  son ventre cerné de fleurs noires ou coprins chevelus devenus dangereux.
    C'est Flo, silhouette mal assurée, présente et déjà absente,  grignotée par les brumes d'ici.

    Flo cou tendu, tête vers les hauts guettant le moindre flocon.

     

    2007

     

    Une flo qui date d'un hiver ou la neige fut rare.

     

    Vite une prière au dieu de la neige

     

     God is a snowman..!

     


     

     Flo: 144x85cm acry et papier marouflé sur toile

     

    gegout©adagp2007
    papier-FC--copie-1.jpg

  • Le bonheur est dans le nez

    Bien content de vous le dire, il existe différentes castes chez les fourmis nos cousines : les fourmis architectes qui imaginent la forme des fourmilières (qqs millions d'années d'expérience, ça compte) sont les plus intelligentes.

    Les fourmis soldates, qu'ont ne peut reconnaître facilement des autres car elles sont déguisées en fourmis lambda…..

    Les fourmis nourrices qui s’'occupent des petites petites petites fourmis…….

    Et les fourmis ouvrières qui fourmillent sont bien sur les plus nombreuses, je les voyaient " travailler " encore l’'autre jour lors d’'une de mes promenades naturalistes, ben, et ce sera ma conclusion, elles sont vraiment cons ou connes ! ! ça dépend du sexe que je n’arrive pas a bien différencier…. Faut dire que je suis aussi un peu con, écrire sur les fourmis, pheeuuf ! Je crois que je préfère regarder pousser les champignons. En parlant de champignons , j'en ai croisé deux au moins ce matin, au bord du chemin... bien grasses "coulemelles" dodues prêtes pour la saisie.. et là aussi comme un con j'étais sur mon vtt, et mon sac à dos refuse de prendre les champignons qui font du stop..!

    Plus tard quand je serai grand , je ferai de la peinture..!

     ou des photos cochonnes

    obscènes champignons

    ayant pignons sur roue..

    _vesancy-chatte_2.jpg

    photoGegout©adagp2012

  • Saint plifiez, priez pour nous

    " Simplifiez priez pour nous":

    Jeu de mots pour dire le combat que cela représente . L'artiste doit faire simple, ne pas fatiguer la peinture.
    La neige nous montre souvent l'exemple

    IMG_0651.jpg
    La nature a horreur du vide , ce n'est pas la nature qui s'en arrange assez bien (du vide) c'est l'être humain qui veut occuper l'espace, lui enlever cette part de mystère, investir le monde,  avec des mots de la couleur des notes et ne laisser qu'une toute petite place au silence.
    j'étais  seul hier matin au sommet d'un modeste Reculet dans le Jura.

    Pas de trace, la neige me montrait une fois encore ce quelque chose qui nous échappe.

    Ce matin, la neige a laissé une trace de son passage discret. Une feuille morte se pose doucement devant mes yeux. Un flocon l'accompagne.


  • son visage empreint de neige

    "Il y Volait des Flo sauvages qui criaient la mort au passage.."

    Je me demandais quelle part avait la météo sur ma peinture.

    J'ai une partie de la réponse, en fait je reviens toujours aux grisailles chargées de neige qui circulent dans le ciel du Jura. Aujourd'hui je sentais la neige, plus exactement , je voulais la sentir.. Elle ne tombait pas là-haut je le savais, mais les couleurs du ciel  auraient pu le laisser penser. Bref, ce n'était pas encore cette sensation de froide humidité qui annonce la neige.

    Je me suis réfugié à l'atelier, un oeil devant un grand format  et l'autre par la fenêtre coté Jura. Belles lumières qui donnent vraiment envie de peindre  et pas nécessairement un paysage. Juste rendre un hommage aux grisailles lumineuses.

    flo-2011 peintures 0081

    Une Flo blessée, la tache de sang se fond sur sa peau de neige

    156x145 acry sur toile sans marouflage Gegout©adagp2011

  • Immaculée jupe blanche

    Après trente années de peinture, je réalise que je suis un  maniacopsycho... dépressif à tendance skizo de pente raide..

    Je m'explique:

    et merde..

    Ma dernière peinture le fera mieux que tous les discours.

    Flo sa jupe blanche immaculée 100x80 acry et marouflage sur toile

    flo jupe blanche bon end

    La voici, je l'aime comme j'aime ce qu'elle évoque pour moi.. Le monde immaculé de la neige

  • par la fenêtre de l'atelier à Bretigny les neiges

    L'euphorie retombe quand la neige cesse de tomber..

    par la fenêtre de l'atelier

    L'aéroport de Geneva est toujours fermé, mais que fait la police..! des milliers de voyageurs ont du dormir dans la neige.. avec un carré de chocolat comme oreiller et l'emballage d'aluminium comme couverture.. C'est inhumain..!

  • sous l'emprise du blanc

    Les corps virevoltent, ils sont trois, peut-être quatre... j'imagine d'avantage.

    La dernière goutte de sang vient de se figer, le génie du froid s'empare de tout, de la première à la dernière goutte , celle qui perlait à l'instant n'est plus qu'une ancienne saveur.

    Danse pour le blanc

    les-3-plus-une-autre-.jpg

    C'est aussi la fin des gargouillis, la naissance de froides gargouilles, effigies dressées dans la déjà vieille tempête.

    Corps blancs bleutés, conditionnés sous vide, aptes à l'éternel.

  • Une poudrée, une giboulée

    Les deux si possible, qui se nourrissent l'un l'autre..

    Mais peindre d'abord, écrire viendra après.

    Regarder par la fenêtre entre 2 lignes , entre 2 coups de griffe  rageurs sur la toile qui n'y est pour rien. Laisser déborder l'oeuvre, la voir se tordre devant ses yeux. Ne rien faire qui puisse la sortir de sa convulsion, entretenir la braise, et tout à coup se dire que la messe est dite..

    par la fenêtre de l'atelier ce matin , le ciel anthracite fait espérer une giboulée sur les crêtes du Jura.

    La neige est là-haut et j'ai mal à la neige

    atelir par la fenêtre octobre 2010

  • L'ombre pesante de l'été

     

    La neige pour de bon disparue

    me rend au sol

    me ramène à moi

    Les yeux s'ouvrent tous grands

    sur le chemin aux pierres polies

    passe l'ombre pesante de l'été

    dessin acry et fusain sur papier 70x50

    2-t-tes-et-ciel-noir.jpg

     

  • Flo et la fin de l'hiver

    Juste comme ça une photo presque noire et blanche comme Flo qui pleure la fin de l'hiver. Je vais finir comme Vivaldi et Flo en toutes saisons
    Flo du 21 mars acry et marouflage sur toile 80x60
    flo et la fin de l'hiver

  • amour et bise noire

    Encore un texte issu de "c'est la neige qui a raison"
    Un texte qui colle à la météo actuelle, un lac Léman  démonté, Le sud du sud enneigé
    Ah..! ma bonne dame, yapludesaison
    Vue par la fenêtre de mon atelier à Bretigny dans le Pays de Gex
    SDC10103

    J'ai l'abri du châble

    Chemin creux que je remonte

    Une feuille morte sur l'épaule

    A mes pieds plus froide que le givre

    L'empreinte noire de l'hiver

    Et les arbres se frottent

    Avec des craquements de vieux navires

    Je rame vers là-haut

    Sur le lac la bise fera ce qu'elle veut des bateaux